.
-

Italie
Repubblica Italiana

42 50 N, 12 50 E
L'Italie est un Etat de l'Europe méridionale, comprenant la péninsule Italienne et les îles de Sardaigne et de Sicile. De petits Etats sont enclavés dans l'Italie, la république de Saint-Marin et l'Etat de la Cité du Vatican. Elle est bornée au Nord-Ouest par la France, au Nord par la Suisse et l'Autriche, au Nord-Est par la Slovénie, à l'Est par l'Adriatique et la mer Ionienne, et au Sud et à l'Ouest par la Méditerranée; superficie : 301,230 km²; population : 58,13 millions d'habitants (2009). 
-
Italie : Rome et la basilique Saint Pierre.
Le pont Victor-Emmanuel sur le Tibre, à Rome. Au fond la basilique Saint-Pierre (Vatican).

C'est une république est divisée en 15 régions et 5 régions autonomes (elles-mêmes divisées en provinces et en districts, comprenant plusieurs communes). Capitale : Rome; villes principales : Naples, Milan, Turin, Palerme, Gênes, Florence, Venise, Messine, Bologne, Catane, Livourne, Padoue, Ferrare, Vérone, Lucques, etc.

Les régions de l'Italie

Régions

Abruzzo
Basilicata
Calabria
Campania
Emilia-Romagna
Lazio (Latium)
Liguria
Lombardia
Marche
Molise
Piemonte

Puglia (Apulia)
Toscana
Umbria
Aosta Valley
Veneto

Régions autonomes

Friuli-Venezia Giulia
Sardegna 
Sicilia
Trentino-Alto Adige
Valle d'Aosta

Les côtes de l'Italie.
La longueur totale des côtes de l'Italie est de 7600 kilomètres. La portion occidentale de la côte du golfe de Gênes est appelée riviera di Ponente (rivage du Ponant), elle est élevée et escarpée et s'étend depuis Vintimille jusqu'à Gênes. De Gênes à Spezia s'étend la Riviera di Levante (rivage du Levant), basse, mais quelquefois escarpée. De l'Arno au Tibre, la côte est parfois élevée, mais elle est ordinairement basse et marécageuse. La côte napolitaine, le long de la mer Tyrrhénienne, est en général escarpée et rocheuse, avec des baies larges et profondes. La partie baignée par la mer Ionienne, depuis le détroit de Messine jusqu'au cap Rizzuto, est garnie de rochers à pic. 
-

Italie : Vernazza.
Vernazza, sur la Riviera italienne.

Au delà de Tarente, la côte est basse et sablonneuse; au fond du golfe de Tarente s'étend le seul district marécageux de la côte de la mer Ionienne. A partir du cap de Santa-Maria-di-Leuca, la côte est brisée par l'éperon sur lequel se trouvent les monts Gargano et San-Angelo, et par les golfes de Manfredonia et de Venise. Les ports principaux sont : à l'Ouest, Gênes, Spezia, Livourne, Civita-Vecchia, Gaëte, Naples et Reggio; au sud, Tarente; à l'Est, Brindisi, Bari, Ancône, Rimini, Chioggia et Venise. Les îles les plus importantes sur la côte sont : Elbe, Ischia et Capri à l'Ouest. Plusieurs autres îles ou groupes d'îles sont également à mentionner autour de la Sicile : îles Lipari, Ustica, Iles Egadi, Pantelleria  et Lampédusa, la plus méridionale.
-

Carte de l'Italie.
Carte de l'Italie. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Relief et géologie
Le grand système montagneux est formé par les Alpes et les Apennins, comprenant les chaînes subapennines. Les montagnes subapennines se trouvent entièrement à l'ouest de la chaîne principale, à laquelle elles ne paraissent pas appartenir géologiquement. Parmi les innombrables vallées de la région subalpine, quelques-unes des plus célèbres sont le val di Clusone, la vallée de la Dora Susina au-dessus de Turin, le val d'Aoste et la Valtelline. Le long des Apennins, on trouve le val d'Arno, les vallées du Tibre, du Volturne, etc., et les magnifiques vallées des hautes terres du centre et du sud. 
-

Italie : San Pietro (Dolomites)
San Pietro, à l'entrée du Val Gardena, au pied des Dolomites

La géologie de l'Italie.
Le granit, le porphyre et le gneiss se trouvent presque partout dans la péninsule. Le Monte Corvo et d'autres pics des Abruzzes sont composés de quartz compact. La masse des Apennins est formée de calcaire, de craie et de grès, avec de la serpentine injectée entre les couches et formant un grand nombre de groupes détachés de collines, particulière ruent dans la chaîne Ligurienne. Le gneiss, le mica, l'ardoise, l'ardoise argileuse, l'ardoise talqueuse et la pierre calcaire forment les couches inférieures stratifiées recouvertes par la serpentine; au-dessus s'étend un mélange d'ardoise argilacée, de grès marneux et de pierres calcaires; tandis qu'à la partie supérieure se trouvent des pierres calcaires marneuses et une pierre de grès appelée macigno, avec des impressions de plantes marines. C'est la roche stratifiée qui domine dans le Nord des Apennins. Dans cette partie de la chaîne, on rencontre des étendues considérables de calcaire cristallisé (marbre) qui dominent au sud, près des côtes de la Méditerranée. Les Alpes Apuennes à l'extrémité Sud des Apennins de Ligurie, renferment les marbres de Carrare. Des restes fossiles d'un intérêt extraordinaire se trouvent dans les différentes parties de la péninsule. 

Il y a en Italie continentale quatre districts volcaniques distincts. Le premier, celui des monts Euganéens, s'étend depuis le voisinage de Padoue jusqu'à Este. Le plus vaste se trouve près de Rome, où il y a trois groupes remarquables, les monti Albani, les monti Cimini et le groupe auquel appartient la masse volcanique imposante de Radicofani, à 6 kilomètres du monte Amiato. La Terra di Lavoro ou Campania Felice (autour de Caserte) forme le troisième district, subdivisé en plusieurs groupes : le groupe Roccamonfina, les champs Phlégréens et le mont Vésuve. Le quatrième et dernier district volcanique se trouve en Apulie; il a pour centre la masse énorme du Monte Volture et pour sommet principal le Pizzuto di Meli. La Sicile, avec l'Etna, et les îles Lipari (Iles éoliennes), avec le Stromboli et le Vulcano, constituent un dernier ensemble volcanique.

Le ressources minérales.
La richesse minérale de l'Italie fut célèbre dès l'Antiquitéla plus reculée. Le Piémont possède de l'or, de l'argent, du cuivre, du plomb et du fer. Les Alpes Apuennes, sur la frontière Nord de la Toscane, sont traversées par des veines de mercure, de minerai de fer magnétique, de cuivre amentifère et de plomb. Les districts du centre et du sud de la Toscane sont également riches en dépôts métallifères. Pendant le Moyen âge, différentes mines de fer, de plomb, de cuivre, d'argent, d'alun et de soufre furent exploitées avec un grand succès à Massa Maritima, appelée ensuite Massa Metallifera pour la distinguer de Massa Carrara. Dans la même région se trouvent les fameux soffioni ou courants de vapeur utilisés pour l'extraction de l'acide borique. Les districts de Sienne et de Grosseto ont des mines d'argent et de cuivre; et dans la Toscane méridionale, on trouve des veines de cuivre, de mercure et des filons d'antimoine. La Calabre possède aussi des filons de fer et d'anciennes mines d'argent. Le produit minéral le plus important de l'Italie est le soufre, qui est exporté de Sicile en grandes quantités. 

Il n'est pas de région en Italie qui ne possède un sol naturellement fertile, ou susceptible d'être rendu productif par le travail et par des moyens. artificiels. Les vastes plaines sont presque partout cultivables, et les Apennins, dans bien des endroits, sont cultivés en terrasses jusqu'à leur sommet. Les vastes marais de l'Est et de l'Ouest nourrissaient anciennement une nombreuse population; presque tous ces marais a été des asséchée au cours des deux derniers siècles

Hydrographie.
L'Italie n'a que deux rivières importantes : le et l'Adige; la première,
coulant vers l'Est à travers l'Italie supérieure, reçoit le Tessin, l'Adda, l'Oglio, le Mincio, etc., et la seconde se dirigeant vers le Sud-Est à travers la Vénitie; l'une et l'autre se jettent dans l'Adriatique. Presque tous les autres cours d'eau sont de simples torrents. Parmi les plus remarquables, on cite: la Brenta, la Piave et le Tagliamento, au Nord, l'Arno et le Tibre au centre, le Garigliano, le Volturne, et le Silaro (Sele) au Sud. Leurs embouchures sont généralement entourées de marécages.
-

L'Arno à Florence.
Le Ponte Vecchio enjambe l'Arno, à Florence.

Les canaux.
Neuf canaux principaux, destinés surtout à l'irrigation, furent construits au Moyen Âge en Lombardie et en Vénitie. Le plus beau, le Naviglio Grande ou Ticinello, entre le Tessin et Milan, mesure 45 km de long et est navigable pour les grands navires. Le Piémont est coupé par environ 250 canaux

Les lacs
Les plus grands lacs appartiennent à la haute Italie. Le lac Majeur (lago Maggiore) a 60 km de long et une profondeur de 835 m. Le lac de Lugano appartient en grande partie à la Suisse. Le  llac de Côme (Como) a 55 km de long et est très profond. Le lac Isco mesure 25 km de long, et le lac de Garde (Garda) a 50 km long; il y a aussi  le lac de Bientina en Toscane, le lac de Pérouse (Pérugia, anc. Trasimène) en Ombrie et les lacs de Bolsena et de Bracciano dans la province de Rome. 

Le climat de l'Italie.
Le climat de l'Italie est considéré comme le plus agréable de toute l'Europe. La moyenne de la température annuelle est comme suit : Milan 12° C.; Rome 15°C; Naples 18° C. Il existe cependant de grandes dissemblances climatiques selon les régions. La plaine du Nord, entourée presque de tous côtés par de hautes montagnes, est soustraite à l'action de la mer; aussi les températures y sont-elles extrêmes. Les pluies et même la neige ne sont pas rares. Dans la péninsule, au contraire, et dans les îles baignées par la Méditerranée, les conditions de climat sont celles de tous les pays riverains de la grande mer intérieure : hivers tièdes, mais humides, étés chauds et secs. Certaines régions sont célèbres pour la douceur de leur ciel, comme Florence en hiver, Naples et surtout Palerme
-

Italie : Positano.
Positano, un village de la côte Amalfitaine. Photos : The World Factbook.

Flore et faune.
La flore et la faune italiennes sont celles, de la région méditerranéenne de l'Europe, modifiées cependant, dans la partie septentrionale de la péninsule, par le refroidissement du climat alpin. 

La flore.
Dans les Alpes, en effet, au-dessous de la zone des neiges perpétuelles et de celle des prairies (jusqu'à 1600 m environ), prédominent les forêts de conifères, de sapins, d'ifs, de mélèzes, de bouleaux, etc. Plus bas, dans la vallée du , chaude et humide, on cultive le mûrier, les céréales, le riz. Dans tout le reste de l'Italie, soumis plus étroitement aux sécheresses méditerranéennes, la forêt a disparu (sauf, sur la côte, les bouquets de pin maritime) pour faire place aux formations buissonneuses rappelant le maquis corse. L'olivier, le pistachier, l'oranger et le citronnier, la vigne sont communs à tout le littoral italien et s'élèvent plus ou moins haut, suivant l'exposition, dans l'intérieur; en même temps, le jujubier, le dattier, le palmier nain (celui-ci très irrégulièrement réparti) annoncent l'Afrique.

La faune.
La faune comprend de nombreux groupes de petits mammifères généralement carnivores : genette, écureuil, furet, etc., de nombreux oiseaux, dont une partie migratours, des reptiles, comme l'aspic, enfin, une population considérable d'animaux marins, seiches, argonautes, thons, etc. Mais, sur les sommets des Apennins, et particulièrement dans les Alpes, vivent un certain nombre d'espèces plus septentrionales : le lynx, le porc-épic, le loir, le lemming ou rat de Norvège, la chèvre sauvage, le chamois, etc., qui ont trouvé là, en raison du climat et de l'altitude, un refuge. (DMC / NLI).

Cartes de l'Italie.

Géographie de l'Italie.
Topographie
Divisions administratives de l'Italie.
Divisions administratives
Population de l'Italie.
Densité de la population
Régions industrielles de l'Italie.
Régions industrielles
Utilisation des sols de l'Italie.
Utilisation des sols
Italie : région des lacs et de Milan.
La région des lacs
Cliquer sur les miniatures ci-dessus pour afficher les cartes.


Claude Alessandrini, Civilisation italienne, Hachette éducation, 2007.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2009. - Reproduction interdite.