.
-

Saint-Marin
Repubblica di San Marino

43 46 N, 12 25 E
Saint-Marin (San Marino en italien) est unerépublique enclavée dans l'Italie centrale. C'est le troisième plus petit État d'Europe après le Vatican et Monaco, d'une superficie de 61,2 km², située sur les flancs d'un rameau oriental des Apennins Étrusques (mont Titano, 738 m; qui se détache de l'Alpe della Cuna et aboutit à la mer Adriatique, au Sud-Sud-Ouest de Rimini, entre les provinces Pesaro e Urbino et Forli; 29 251 habitants (est. juillet 2006). La République de Saint-Marin est arrosée par les petits fleuves côtiers Ansa et Marano et le petit fleuve San Marino qui se jette dans la Marecchia, tributaire de l'Adriatique. 

L'administration de Saint-Marin est exercée, pendant un mandat de six mois, par deux capitaines régents (Capitan reggenti), qui sont les co-chefs de l'État, entourés par un cabinet et grand conseil souverain (Consiglio Grande e Generale) qui exerce le pouvoir législatif; il comprend 60 membres élus au suffrage universel pour cinq ans, et qui désigne en son sein les capitaines régents.
-


Palais du Conseil souverain
de la République de Saint-Marin.

En vertu d'une convention du 22 mars 1862, renouvelée le 27 mars 1872 avec l'Italie, la République est placée sous la protection du royaume d'Italie qui assume depuis l'administration de la douane, des postes et des télégraphes. La force armée de la République était jadis constituée par la milice (9 compagnies, 38 officiers, 950 soldats), composée de tous les citoyens aptes au service entre dix-huit et soixante ans; il existait aussi une garde du Conseil général, un corps de gendarmerie et un corps de musique. Aujourd'hui la défense du pays est également confiée à l'Italie. Au point de vue religieux, la République appartient au diocèse de Montefeltre. Il existe depuis 1859 un ordre de Saint-Marin. (avec cinq grades comme la Légion d'honneur). Les armes de la République sont sur l'écu bleu trois tours d'argent garnies de plumes d'argent et dressées sur un rocher. Les couleurs de Saint-Marin sont le bleu et le blanc.

La capitale est San Marino (2300 habitants), en sommet du mont Titano, située à 20 kilomètres au Sud-Ouest de Rimini; la ville est entourée d'une enceinte de murailles et de tours d'où l'on a une vue magnifique, des rues étroites et escarpées. Cinq églises, une forteresse (Rocca) qui domine la ville; sur la place du Pianello, le palais du Conseil; un lycée, le palais du célèbre archéologue Borghesi avec un musée. Au pied du mont Titano, près de l'abbaye de Sant Anastasie, jaillissent trois sources d'eau minérale sulfurée, chlorurée et bicarbonatée. Au-dessous de la ville s'élève le faubourg de Borgo di San Marino aux deux places entourées d'arcades, trois églises. Les autres paroisses sont Serravalle (la ville, qui avec La Dogana, forme une agglomération de 4800 habitants, sur la route de Rimini), Faetano, Mongiardine, Acquaviva, San Giovanni Chiesanuova, Domaguano, Fiorentino, qui forment autant de communes. 
-

Carte de Saint-Marin.
Carte de Saint-Marin. Source : The World Factbook.

Le sol n'est pas fertile, et, dans le passé, une partie des habitants émigrait temporairement à certaines époques de l'année pour trouver du travail; les principaux produits de l'État étaient des céréales, du vin (assez estimé), des châtaignes, des fruits et de la soie, du bois, des plantes fourragères et des pierres à bâtir (d'excellente qualité). L'industrie est insignifiante. Aujourd'hui, on produit encore du vin et des fromages à Saint-Marin. Mais le secteur touristique contribue désormais pour 50% au PIB de la République. En 2000 plus de 3 millions de touristes ont visité le pays. Les industries clés sont les banques, la céramique, l'électronique et l'habillement. Le niveau de vie y est comparable à celui des région les plus riches d'Italie.

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2006. - Reproduction interdite.