.
-

Piémont (c. -à-d. pays au pied des monts), en latin Pedemontiuin, en italien Piemonte, région de l'Italie septentrionale, à l'Est des Alpes grecques et au Nord des Alpes maritimes, formait avec la Savoie le noyau des anciens Etats sardes et comprennait 5 intendances générales : Turin, Coni, Alexandrie, Novare, Aoste : 270 kilomètres sur 225; capitale : Turin. Le Piémont est arrosé par le Haut-Pô, le Tanaro, la Stura, la Bormida, la Trebbia, la Doire, la Sesia, le Tessin. Le climat varie suivant l'altitude; le sol est fertile, surtout en riz et autres grains, en oranges, figues, truffes blanches; belles forêts qui donnent de la térébenthine, des noix de galle, etc.

Le Piémont répond à la partie Ouest de la Gaule Transpadane et à la partie Nord de la Ligurie. Sous le régime féodal, il fut possédé d'abord par les marquis de Suze, d'Ivrée, de Montferrat, et de Saluces. Vers la fin du XIe s., il passa dans la maison de Savoie. Au XIIIe s., le comte Thomas II de Savoie, ayant été nommé vicaire de l'empire dans cette partie de l'Italie, s'intitula prince de Piémont. De ses deux fils, Thomas III et Amédée V, sortirent deux lignes l'une des princes de Piémont, l'autre des comtes de Savoie. Amédée VIII, un de ces derniers, déclaré en 1416 duc de Savoie, réunit les possessions des deux lignes à la mort de Louis, son beau-père (1429) : depuis cette époque jusqu'en 1860, le Piémont n'a plus été séparé de la Savoie. Au XVIIIe siècle, pendant les guerres de succession d'Espagne et d'Autriche, le Piémont s'accrut de quelques annexes aux dépens du duché de Milan, à savoir :

1° Alexandrie et Valence, la Lomelline, le val di Sesia (1703); 

2° le Tortonais, le Novarais (1735 et 1736); 

3° le Vigevanasc partie du comté d'Anghiera, partie du Pavesan (Voghera, etc.), et le territoire de Bobbio (1745).

En 1796, le Piémont fut occupé par les Français, et fit presque totalement partie de la république, puis de l'empire français; il composa les départements de la Doire, du Pô de la Stura, de la Sésia, de Marengo; la partie orientale fournit au royaume d'Itatie le département, de l'Agogna (chef-lieu : Novare). Ce pays fit retour au roi de Sardaigne en 1814, et devint en 1859 le noyau du nouveau royaume d'Italie
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.