.
-

La Garonne
La Garonne (en latin Garumna ou Varumna) est un fleuve de France. La Garonne descend du fond de la vallée d'Aran en Espagne. Elle se forme de deux torrents, la Garonne occidentale ou Jouéou, et la Garonne orientale. Ce dernier, le plus long des deux, doit son origine à deux petites sources appelées les yeux de la Garonne, situées au pied du col de Béret. Les deux branches étant réunies à Castelléon, la Garonne entre en France, dans le département de la Haute-Garonne, par le col resserré du Pont-du-Roi où elle devient flottable, et passe à Saint-Béat, se dirigeant vers le Nord en inclinant toujours à l'Ouest.

Elle passe au pied de Saint-Bertrand-de-Comminges, reçoit la Neste et arrive à Montréjeau; elle contourne le plateau de Lannemezan et décrit une courbe vers le Nord-Est jusqu'à Toulouse. Autrefois, quand les barrage qui en barrent aujourd'hui le cours n'existaient aps, L'origine de la navigation fluviale était à Roquefort, à l'embouchure du Salat. La Garonne passe à Cazères, reçoit l'Ariège à droite, arrose Muret et traverse la plaine de Toulouse. A partir de là, elle reprend la direction du Nord-Ouest.

Elle reçoit la Save à gauche près de Grenade et entre dans le département du Tarn-et-Garonne. La Garonne passe auprès de Castelsarrasin et reçoit à droite le Tarn grossi de l'Aveyron. Après son entrée dans le Lot-et-Garonne, sa direction est plus accentuée vers l'Ouest Dans ce département elle arrose Agen, Port-Sainte-Marie, Tonneins et Marmande, et s'accroît, sur la rive droite, des eaux du Lot, près d'Aiguillon, sur la rive gauche de celles du Gers et de la Baïse. 

Dans le département de la Gironde, elle reçoit peu d'affluents importants et arrose La Réole, Langon, Cadillac, Podensac, Lormont et Bordeaux. Au Bec d'Ambès, la Dordogne, qui prend naissance dans le Mont-Dore et coule de l'Est à l'Ouest, vient se joindre à la Garonne, et la réunion des deux fleuves forme la Gironde. La pointe de terre qui sépare la Dordogne de la Garonne constitue la région de l'Entre-deux-Mers, renommée pour ses vins. 

La Garonne a produit autrefois des inondations désastreuses; il suffit de citer celles de 1436, 1770, de 1856 et de 1875. Le lit de la Garonne maritime, comme celui de la Gironde, a perdu de sa profondeur, et les grands navires ne remontent pas aussi facilement qu'autrefois jusqu'à Bordeaux. (G. Regelsperger).



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.