.
-

Inventaires > Les mots de la matière > I
I
Iceberg. - Bloc de glace détaché de la banquise ou d'un glacier polaire et flotttant sur la mer.

Idoélectriques (corps). -

Île. - Espace de terre entouré d'eau de tous les côtés.

Immersion (Occultation). - On entend par immersion, dans les éclipses, le moment où un astre commence à entrer dans l'ombre de celui qui l'éclipse; et dans les éclipses* totales de Soleil ou de Lune, l'on appelle immersion totale le moment où l'astre est entièrement plongé dans l'ombre. Le terme d'immersion s'oppose à celui d'émersion, qui correspond la sortie de l'ombre.

Inclinaison. - En astronomie on appelle inclinaison d'une orbite planétaire l'angle que fait le plan de ces orbites avec le plan de l'écliptique. Si l'on observe les planètes dans le cours de leurs révolutions périodiques, en remarquant leurs distances des étoiles fixes auprès desquelles elles passent, on s'aperçoit qu'elles ne répondent pas tout à fait aux mêmes points du ciel lorsqu'elles passent à la même longitude et proches des mêmes étoiles. Une planète qui, dans une de ses révolutions, aura passé au Nord ou au-dessus d'une étoile, pourra, dans la révolution suivante, passer au sud ou au-dessous de la même étoile, et être plus ou moins éloignée de l'écliptique, c'est-à-dire avoir plus ou moins de latitude. On remarque d'ailleurs que les planètes sont tantôt au Nord, tantôt au sud de l'écliptique, ce qui prouve très clairement que leurs orbites ne sont pas dans le plan de l'écliptique, mais qu'elles lui sont inclinées, et que leur plan forme avec celui de l'écliptique des angles plus ou moins grands. Ce sont ces angles qu'on appelle inclinaisons des orbites planétaires. Les plans de ces orbites passent tous par le centre du Soleil. Cela est évident, par exemple, à l'égard du plan de l'orbite de la Terre; car le Soleil ne nous paraît jamais sortir de l'écliptique : de plus si l'on observe la déclinaison du Soleil en été et en hiver, par rapport à l'équateur, on la trouve la même de part et d'autre; ce qui ne pourrait pas être, sil le plan de l'orbite de la Terre ne passait pas par le centre du Soleil. Il en est de même à l'égard des autres planètes-: si l'on observe leurs plus grandes latitudes ou leurs plus grandes distances au nord et au sud de l'écliptique, on les trouve égales de part et d'autre, quand on les rapporte au Soleil, et l'on remarque aussi que leurs nœuds ou leurs intersections avec l'écliptique, font 180 degrés l'un de l'autre, rapports au Soleil; ce qui ne pourrait pas avoir lieu si les plans de ces orbites ne passaient pas tous par le centre du Soleil. Mais, quoique ces plans passent tous par le centre du Soleil, ils sont différemment inclinés les uns par rapport aux autres et à l'écliptique, et s'étendent vers différentes régions du ciel. Le plan de l'orbite de la Lune est incliné par rapport au plan de l'écliptique d'environ 5 degrés, et fait, avec ce plan, un angle qui n'est jamais moindre de 5 degrés 1 minute, et qui peut être de 5 degrés 17 minutes. C'est cette inclinaison du plan de l'orbite de la Lune au plan de l'écliptique qui fait qu'il n'y a pas toujours éclipse de Soleil ou de Lune dans les conjonctions et les oppositions de la Lune avec le Soleil. 

Inclusion. - En minéralogie, on donne ce nom aux impuretés que l'on peut trouver au sein des cristaux (bulles de gaz, microlithes, etc.).

Indium (In). - Corps simple de numéro atomique 49; masse atomique : 114,8. Découvert en 1863, c'est un métal gris, analogue à l'aluminium, et dont la température de fusion est de 156 °C.

Induction. -

Inégalité. -

Inertie. -

Infini*. - Ce terme qualifie ce qui n'a pas de limites; ce qui est indéfiniment grand. En optique, c'est la zone où les objets donnent une image nette sur le plan focal.

Inflation. -

Infrarouge. - Domaine du spectre électromagnétique situé entre la lumière visible et le rayonnement radio.

Instrument astronomique. -

Instrument optique. -

Intensité. -

Interaction. -

Interférences. -

Interférométrie*. -

Interplanétaire (milieu). - Matière et conditions physiques régnant dans l'espace qui sépare les planètes.

Interstellaire (milieu). -  Matière et conditions physiques régnant dans l'espace entre les étoiles.

Intrusion. -

Iode (I). - Corps simple de numéro atomique 53; masse atomique 126,9. Découvert en 1811. Appartient au groupe des halogènes.

Ion. - Atome ou  molécule dont le nombre d'électrons diffère du nombre de protos, conférant à l'ensemble une charge électrique non nulle. L'ion est positif lorsque l'atome a perdu un ou plusieurs électrons, il est négatif quand il en a gagné. Le processus qui détermine la transformation d'un atome en ion est appelé ionisation. Le processus inverse est la recombinaison.

Ionisation. - Processus de transformation d'un atome ou d'une molécule en ion. Cela peut se produire grâce à un apport d'énergie (rayonnement incident énergétique, par exemple X et gamma, choc...).

Ionosphère. -

Irradiation. -

Isobare (du préfixe iso, et du grec baros = pesanteur).  - D'égale pression atmosphérique. Lignes isobares : lignes de points de la Terre où la pression est la même à un instant déterminé.

Isotherme. - Dans les cartes météorologiques on réunit par un trait tous les points où la température moyenne (d'un jour, d'une saison ou d'une année) est la même, et sur cette courbe, nommée isotherme ou ligne isotherme, on inscrit cette température; c'est l'indice de cette courbe. Quand les lignes se rapportent à la moyenne annuelle, elles permettent à l'inspection rapide d'une carte de juger du climat moyen d'un pays comme celles qui se rapportent aux moyennes mensuelles permettent par leur comparaison de juger des écarts de température dans les diverses saisons. L'influence de certaines positions ressort clairement de l'examen de ces cartes. Ainsi les lignes isothermes des points situés dans le voisinage de la mer changent peu d'indice d'une saison à l'autre, tandis qu'à l'intérieur des continents et surtout dans les vallées entourées de montagnes, les lignes isothermes ont des indices très différents d'une saison à l'autre. L'inscription des lignes isothermes sur les cartes météorologiques permet donc de représenter aux yeux d'une façon saillante les résultats inscrits dans les tableaux météorologiques. (GE).

Isotope. -

Isthme. - Langue de terre entre deux mers ou deux golfes, qui relie une terre à une autre, un presqu'île au continent. Exemples-: l'isthme de Corinthe, l'Isthme de Suez, l'Isthme de Panama, etc.

Itacolumite. -

.


Les mots de la matière
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2021. - Reproduction interdite.