.
-

Vaisseaux chylifères

Les vaisseaux chylifères sont de fins vaisseaux lymphatiques prĂ©sents dans  la paroi de l'intestin grĂŞle (plus prĂ©cisĂ©ment dans la muqueuse de la partie duodĂ©nale, jĂ©junale et ilĂ©ale), impliquĂ©s dans le processus de digestion et d'absorption des graisses dans le tractus gastro-intestinal. 
En 1622, Gasparo Aselli, professeur à Pavie, découvrait que si l'on ouvre un animal pendant la digestion d'un repas copieux, et surtout riche en matières grasses, on aperçoit dans le mésentère, à côté des vaisseaux sanguins, d'autres vaisseaux rendus visibles par un liquide blanc laiteux qui les remplit; Aselli les nomma vaisseaux lactés; mais le liquide qu'ils contiennent ayant été appelé chyle, les physiologistes les nommèrent chylifères.
Ils naissent de divers points de l'intestin-grĂŞle, abondent surtout dans sa première portion, sont moins rĂ©pandus dans la dernière et deviennent rares dans le gros intestin. Ces vaisseaux commencent sous forme de capillaires lymphatiques minuscules, appelĂ©s lactĂ©aux, qui sont situĂ©s dans les villositĂ©s intestinales. Ces capillaires sont entourĂ©s par des cellules Ă©pithĂ©liales spĂ©ciales appelĂ©es entĂ©rocytes, qui absorbent les produits de la digestion des graisses. Leurs premières racines, très fines d'abord, s'unissent, forment des rameaux plus gros, puis quelques troncs principaux qui, en avant de la colonne vertĂ©brale, un peu au-dessous du diaphragme, constituent un renflement nommĂ© le rĂ©servoir ou la citerne de Pecquet. De lĂ , part un canal unique, nommĂ© canal thoracique, qui rĂ©unit en mĂŞme temps les chylifères et tous les vaisseaux lymphatiques absorbants nĂ©s des divers points du corps. Ce canal chemine le long de la colonne vertĂ©brale et un peu Ă  gauche, Ă  cotĂ© de l'artère aorte et jusqu'au niveau des clavicules; lĂ , il vient se jeter dans la veine-sous-clavière gauche. 

Les vaisseaux chylifères sont responsables du transport du chyle, une émulsion de graisses, d'eau, de protéines, de vitamines et de sels minéraux, provenant de la digestion des graisses dans l'intestin grêle. Le chyle est formé lorsque les triglycérides alimentaires sont émulsionnés par les sels biliaires et les enzymes digestives, puis absorbés par les entérocytes et incorporés dans les lactéaux. Les vaisseaux chylifères transportent ensuite le chyle vers les ganglions lymphatiques mésentériques et finalement déversé dans la circulation sanguine via la veine subclavière gauche, où il sera distribué dans tout le corps pour fournir des nutriments essentiels.

Les vaisseaux chylifères permettent leur passage dans le système lymphatique avant d'entrer dans la circulation sanguine. Cette voie lymphatique est importante car les gros lipides ne peuvent pas être directement transportés dans les vaisseaux sanguins sans être préalablement émulsionnés et encapsulés dans des particules plus petites.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
[Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2024. - Reproduction interdite.