.
-

Worms
Worms est une ville d'Allemagne, dans le land de Rhénanie-Palatinat (ancienne Hesse-Rhénane), sur la rive gauche du Rhin; 85.000 habitants, en 2012. La principale industrie a été historiquement celle du cuir verni, puis viennent celles de la toile, des produits chimiques, de la laine artificielle, de la chicorée, des vins mousseux, des ardoises, etc. Port fluvial et pont sur le Rhin.
-
Worms.
Worms sur une ancienne photographie.

C'est une des plus vieilles villes allemandes, d'origine celtique, appartenant aux Vangions, Rorbetomagus des Romains, évêché dès le IVe siècle. Au Ve, elle fut le centre du royaume des Burgondes, ce que rappelle la légende des Nibelungen qui se déroule dans ces parages. Les rois francs et Charlemagne y résidèrent et y convoquèrent souvent les assemblées générales de leur Empire; de même, plus tard, les empereurs allemands. Les évêques tentèrent de se rendre maîtres de Worms, mais les bourgeois résistèrent, prirent parti pour Henri IV et ses successeurs contre les papes, ce qui leur valut d'importants privilèges. En 1122 fut signé à Worms le concordat qui mit fin à la querelle des Investitures; en 1495 s'y tint la diète où l'empereur Maximilien proclama la paix perpétuelle, en 1521 celle où Luther repoussa toute soumission. Worms fut saccagé par Mansfeld, Tilly, les Espagnols et les Suédois durant la guerre de Trente Ans, par les Français en 1689; elle appartint de 1801 à 1815 à la France

Elle a été rendue célèbre par de beaux monuments de son illustre passé, un hôtel de ville (restauré en 1884), une synagogue des XIe et XIIIe siècles, une magnifique cathédrale romane commencée par l'évêque Burchard (1000-1025), achevée au XIIe siècle à laquelle fut ajoutée au XVe un portail Sud en style gothique, décoré de belles sculptures. 

La cathédrale, a double choeur, double coupole, quatre clochers, à 152 m de long sur 36 m de large. Dès l'année 638, une basilique consacrée à saint Pierre avait été élevée sur l'emplacement occupé par cette cathédrale; elle fut réduite en cendres en 872, et les incursions des Vikings empêchèrent longtemps de la relever. Ce ne fut qu'à la fin du X siècle qu'on reprit les travaux, et l'édifice actuel fut consacré en 1016. C'est une église romane à double abside, surmontée de deux dômes. Le dôme oriental, de forme byzantine, porte les caractères du XIe siècle; près de lui est bâti un transept. Le dôme occidental est plus orné, et l'on y aperçoit plusieurs ogives. Dans la région occidentale du monument, il y a deux tours, l'une du XII siècle, l'autre du XVe . Les fenêtres de la cathédrale de Worms sont à plein cintre, avec archivolte ornée de dents de scie; les arcades sont également semi-circulaires, et les chapiteaux des colonnes formés de simples moulures. Les chapelles accessoires appartiennent au style flamboyant. Le portail méridional, qui est orné de belles sculptures, date de 1472. Du même siècle date la chapelle du Baptême, entièrement isolée, avec une porte donnant sur la nef : la voûte en est soutenue par deux colonnes à chapiteaux décorés de feuilles de chêne; on y remarque des fonts baptismaux, autour desquels est figuré Jésus environné des Apôtres, et plusieurs tombeaux sculptés dans un style qui se rapproche de celui de la Renaissance francaise. 

L'église romane Saint-Paul a été transformée en musée et renferme de précieux documents des premiers temps de l'imprimerie et des souvenirs de la Réforme
-

Worms : le mémorial de Luther.
Le mémorial de Luther, à Worms.

Un colossal monument a été érigé à Luther (1868) par la collaboration d'E. Rietschl, de Kietz, Donndorf et Schilling; le réformateur est entouré des statues assises ou debout des princes allemands, de villes, de ses précurseurs et de ses disciples. 

Notons cependant qu'une  partie des richesses architecturales de Worms a disparu. Le centre-ville a été en grande partit détruit par les bombardements alliés, à la fin de la Seconde guerre mondiale. (A.-M. B. / B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.