.
-

Le crâne

Crâne (anatomie), du latin cronium, crâne. - Le crâne est une sorte de boîte osseuse contenant les masses centrales les plus volumineuses du système nerveux cérébro-spinal; il termine en avant la colonne vertébrale. Les os qui le forment sont en général plats et articulés entre eux d'une manière fixe. Leur nombre varie considérablement chez les vertébrés.

Chez l'humain, ou compte 8 os dans le crâne, à savoir 4 os pairs, les deux temporaux et les deux pariétaux; 4 os impairs : le frontal ou coronal, l'occipital, qui contient le trou vertébral par lequel la cavité crânienne communique avec le canal vertébral; le sphénoïde, placé à la base du crâne, en avant du trou vertébral et dont les extrémités ou grandes ailes se voient dans la fosse temporale; enfin l'ethmoïde, qui forme le plancher supérieur des fosses nasales

Ces os sont unis entre eux au moyen de nombreuses articulations nommées sutures. La partie inférieure du crâne s'articule avec les os de la face et de la colonne vertébrale. On distingue dans le crâne une région antérieure nommée sinciput, une postérieure appelée occiput, une supérieure qui est la voûte, le vertex ou bregma; deux latérales sont dites les tempes, et, enfin, une inférieure nommée base du crâne.

L'ancienne théorie vertébrale du crâne. - La région du tronc est constituée par une série de segments vertébraux très nets, et cette segmentation ou métamérisation du squelette se retrouve avec une très grande netteté dans les muscles et dans les nerfs de cette même région, où il existe, en effet, 12 paires de muscles surcostaux, 12 paires d'intercostaux, 12 paires de nerfs rachidiens et 12 paires de ganglions sympathiques.

Goethe et R. Owen ont défendu l'idée que cette segmentation se poursuit jusque dans la tête, dont les pièces osseuses ne seraient que les quatre premières vertèbres du corps qui se seraient profondément modifiées pour constituer une boîte destinée à abriter le cerveau. Ce seraient :

La vertèbre occipitale, représentée par l'os occipital et qui serait la moins modifiée de toutes, puisqu'elle possède encore le trou occipital livrant passage à la moelle;

la vertèbre pariétale, dont le corps serait formé par le sphénoïde postérieur et dont l'anneau serait limité par les grandes ailes du sphénoïde et les pariétaux;

la vertèbre frontale, dort le corps serait le sphénoïde antérieur et dont l'anneau serait constitué par les petites ailes du sphénoïde et par le frontal;

la vertèbre nasale, la plus modifiée de toutes, et dans laquelle entreraient le vomer, l'ethmoïde et les nasaux

Cette théorie soulève des objections sérieuses dont les deux principales sont les suivantes :

Si la tête provenait de vertèbres, il devrait exister parmi les Vertébrés les plus inférieurs des animaux chez lesquels les vertèbres primitives de la tête seraient encore à peine modifiées et parfaitement reconnaissables, ainsi que cela s'observe pour d'autres organes, le cerveau, le système circulatoire, etc., dont la complication croît progressivement depuis les Poissons jusqu'aux Mammifères. Or, aucun Poisson ne présente dans sa tête des pièces osseuses qui soient manifestement des vertèbres encore peu modifiées.

En second lieu, les pièces de la voûte du crâne sont des os de membrane qui ne se développent pas de la même façon que les vertèbres. Elles passent directement de l'état conjonctif à l'état osseux, tandis que les vertèbres passent par les trois états muqueux, cartilagineux et osseux.

Le crâne, qui n'existe que chez les vertébrés, entoure la partie antérieure de la notocorde, le cerveau. Il présente dans son développement, suivant le rôle qu'il est destiné à remplir, des différenciations successives, qui correspondent à trois états histologiques distincts :
1° Les trois vésicules cérébrales sont entourées par une membrane enveloppe, constituant le crâne membraneux;

2° Dans la membrane précédente se forment des plaques de cartilage qui servent de support et, dans un état plus avancé, d'organe de protection au cerveau. C'est le crâne cartilagineux;

3° Enfin, chez les vertébrés supérieurs, le crâne s'ossifie d'autant plus complètement que le type est plus élevé. 

Le crâne osseux résulte soit de l'ossification des cartilages (os primaires), soit encore d'os, sans rapport avec ces cartilages, qui proviennent de membranes dermiques : ce sont les os de membranes (os secondaires). Sur la tête osseuse de certains quadrupèdes se développent des appendices connus sous le nom de cornes, bois, etc.

Poissons. Le crâne des poissons est composé d'un très grand nombre d'os cartilagineux. Quelques pièces osseuses se rencontrent chez l'esturgeon, mais ce n'est que chez les ganoïdes et les téléostéens que le crâne est complètement ossifié.

Batraciens. Les batraciens ont un crâne formé d'un nombre restreint d'os, dont quelques-uns sont des os de membrane.

Reptiles. Le crâne primordial joue un rôle restreint; les os sont en grande partie des os de membrane.

Oiseaux. Très proche de celui des reptiles, le crâne des oiseaux se soude prématurément. Il fait un angle avec le rachis.

Mammifères. Le crâne des mammifères, très volumineux par rapport à celui des vertébrés précédents, est constitué comme celui de l'humain. On doit distinguer les os du crâne proprement dit, et les os de la face.

Cranes
Crâne humain. - A, coupe médio-verticale; B face latérale; C, base (section horizontale); Crânes de mammifères. - D, cheval; E, taupe; F, chat. - Crâne d'oiseau : G, meolagris Mexicana; Crânes de reptiles. - H, tryonix (face supérieure); I, gavial (face inférieure). - Crâne de batracien : J, grenouille (face inférieure); Crânes de poissons. -  K, perche; L, brochet; M, esturgeon, os dermique supracranien (le crâne cartilagineux est ombré).

11. Os frontal; 2. Pariétal; 3. Occipital; 4. Temporal; 5. Maxillaire supérieur; 6. Apophyse mastoïde; 7. Trou occipital; 8. Trou ovale; 9. Selle turcique; 10. Apophyse crista-galli; 11. Sphénoïde; 12, Fosse cérebelleuse; 13. Bosse orbitaire; 14. Nasal; 15. Ethmoïde; 16. Prémaxillaire; 17. Quadrato-jugal; 18. Ptérygoïde; 19. Vomer; 20. Rostre.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.