.
-

Tête

Tête (anatomie). - Extrémité supérieure du corps, qui loge les principaux organes des sens et l'encéphale et où se voit l'orifice antérieur du tube digestif (bouche). Sa portion dorsale est formée par les lames céphaliques qui ont fourni le crâne, et sa portion ventrale est constituée par la face, qui dérive elle-même des arcs branchiaux supérieurs. La tête osseuse est formée de huit os-articulés entre eux pour former la boîte crânienne qui renferme le cerveau. La face osseuse est composée d'un massif de quatorze os assemblés entré eux : ce sont le maxillaire inférieur et le vomer, os impairs, et les maxillaires supérieurs, les os malaires,  les os propres du nez, les os unguis ou lacrymaux, les os palatins et les cornets inférieurs, os pairs.
-
Os de la tête.
Tête vue du coté gauche et en avant. -1. Fosse temporale - 2. Suture temporo-pariétale.- 3. Suture sphénoïdo-pariétale. - 4. Suture pariéto-frontale. - 5. Suture sphénoïdo-temporale. - 6. Fosse zygomatique.

Os de la tête.

Tête vue en dessous. - 1. Voûte palatine et point d'union de quatre sutures où la pointe d'un scalpel peut toucher cinq os : les deux maxillaires supérieurs, les deux palatins et le vomer. - 2. Une des ouvertures postérieures des fosses nasales séparée de l'ouverture opposée par le vomer. - 3. Fosse ptérygoïde. - 4. Fente ptérygo-maxillaire. - 5. Fosse zygomatique bornée par l'arcade du même nom: - 6. Trou maxillaire supérieur ou ovale. - 7. Suture du rocher avec le sphénoïde. - 8. Trou déchiré antérieur. - 9. Ouverture extérieure du conduit carotidien. - 10. Dépression du rocher qui concourt à former le trou déchiré postérieur. - 11. Suture du rocher avec l'occipital. - 12. Un des condyles de l'occipital. - 13. Trou occipital.

Au niveau de la tête, les métamères sont bien moins individualisés qu'au niveau du tronc. A l'origine de la tête, ces métamères sont cependant encore très reconnaissables et les vertèbres crâniennes, dites occipitales, postsphénoïdale, présphénoïdale, sont faciles à reconnaître. Chez les Sélaciens, notamment, on a pu démontrer que neuf segments concourent à la formation de la tête. Les métamères céphaliques donnent naissance à des muscle et à des portions du squelette crânien, comme cela a lieu pour les somites du tronc; dans leur partie ventrale ou branchiale, le mésoderme est segmenté dans toute son épaisseur et les ares branchiaux qui en dérivent renferment une cavité qui peut communiquer avec celle des protovertèbres crâniennes. C'est du premier de ces arcs que dérive la portion faciale de la tête. (Ch. Debierre).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.