.
-

Benin
République du Benin

9 30 N, 2 15 E
Le Benin (l'ancien Dahomey, dont il a porté le nom jusqu'en 1972) est un Etat de l'Afrique de l'Ouest, riverain de l'Atlantique (golfe de Guinée) et frontalier avec le Togo, le Burkina Faso, le Niger, et le Nigeria. C'est une république, de 9,6 millions d'habitants (2012), et dont la superficie est de 112.622 km². Capitale officielle : Porto Novo (234 200 habitants); siège du gouvernement : Cotonou (690 000 hab.); autres villes importantes : Abomey-Calavi (386 000 hab.), Djougou (203 000 hab.), Parakou (164 000), etc.

D'un point de vue administratif, le Benin se divise en 12 départements :

Les départements du Benin

Alibori
Atakora
Atlantique
Borgou
Collines
Kouffo
Donga
Littoral
Mono
Oueme
Plateau
Zou

Les régions naturelles.
La zone côtière ne dépasse guère 2 à 5 kilomètres de largeur. C'est une bande de sable et de vase argileuse séparée en deux, dans le sens de la longueur, par une ligne de lagunes qui ouvrent sur la mer par d'étroits goulets. L'intérieur du Benin, formé d'un plateau peu élevén  est d'abord couvert d'une forêt coupée par des éclaircies et des marécages, après quoi il tombe dans le bassin du Niger, tout en laissant s'installer la savane. 

La côte. 
La côte du Benin a un  aspect physique comparable à celui des autres côtes de Guinée. La mer est basse et peu profonde; elle repose sur un plateau de sonde très étendu; elle est bornée à plusieurs kilomètres du littoral par des alluvions et des matières organiques qui se déposent en formant une barre très difficile à franchir. Le rivage de sable est plat et terne sans découpures profondes; à 20 km au large on ne l'aperçoit pas; derrière, à l'abri d'une ligne de verdure, on trouve un large réseau intérieur de lagunes et de marigots qui ne communiquent avec la mer que par des graus peu fixes et souvent comblés. Quelques points de la côte sont cependant un peu plus accessibles : la Bouche du roi, débouché de du Mono (Agomé) et de la lagune de Grand-Popo, Ouidah, Avrekété, Godomé, et Cotonou. Les deux seuls ports qui aient quelque importance sont Ouidah et Cotonou.

-
Carte du Benin.
Carte du Benin. Source : The World Factbook.

Cotonou (ou Appi)  est située au débouché du grau par lequel le lac Nokhoué ou (= maison de l'eau, ou lac Denham)  communique avec la mer. Ce lac  se signale par ses villages Avansori et Afotonou bâtis sur pilotis par les habitants de Godomé fuyant au XVIIIe siècle devant les Dahoméens. Il reçoit au Nord le Zounou (ou rivière de So); à l'Est le lac est continué par les canaux de Toché et d'Aguégué, par lesquels il communique avec la lagune de Porto-Novo et le cours du fleuve Ouémé (ou Whemi). Le fleuve Ouémé, est le plus considérable du Benin. Sa profondeur est de 4 m et il est navigable pour les bateaux d'un faible tonnage. Il permet de tourner les marécages qui obstruent l'entrée du pays par terre.

L'intérieur. 
Au delà des lagunes s'étale une plaine d'argiles rouges. Elle se relève vers le nord et se termine, à peu près à la hauteur de Paouignan, par une ligne de collines. C'est un assemblage de forêts vigoureuses, de cultures et de marécages : les forêts dominent, surtout dans le sud, là où l'argile ferrugineuse est recouverte d'une couche d'humus; les cultures (igname, mil, maïs, manioc, arachides, coton) prennent une plus large place, à mesure qu'on s'avance vers le Nord, et le sol qu'elles occupent est, en général, recouvert d'alluvions; enfin, de vastes marécages, comme le Lama, inondés en temps de pluie, couverts d'une brousse impénétrable pendant la saison sèche, s'étendent dans les dépressions où l'argile retient l'eau.

Puis vient la forêt soudanaise, couvrant un plateau ondulé, formé de latérite et recouvert en général d'un sol léger. Dans voisinage des cours d'eau, dans quelques régions recoutes d'humus, apparaissent de belle cultures et des touffes de hauts arbres: mais l'aspect dominant est celui de la forêt claire, formée d'arbres rabougris.

Le massif de l'Atacora traverse toute la partie septentrionale du Benin du Nord-Est au Sud-Ouest. C'est un plateau d'altitude médiocre (800 mètres au plus), mais d'allure tourmentée, et dont les assises ont été redressées et souvent brisées par de violentes poussées.

Enfin, à l'Est et à l'Ouest de l'Atacora, s'étendent les immenses plaines du pays bariba, composées de terrains silico-argileux très fertiles et suffisamment arrosés; elles sont couvertes d'une forêt légère où dominent les karités et les nétés; en temps de pluies, l'herbe y pousse assez abondamment et permet l'élevage des grands troupeaux.

Climat.
Le climat est chaud et humide comme dans toute les pays du golfe de Guinée. La chaleur n'est pas excessive, mais constante; la moyenne est de 26,2°C; le maximum constaté (en novembre) est de 35,2°C et le minimum (en mai) de 20,5°C. On compte au Benin deux saisons principales : 1° de mai à septembre, cinq mois de sécheresse se succèdent; 2° d'octobre à avril, sept mois de pluie; sur ces sept mois les quatre premiers, d'octobre à janvier, se signalent par de véritables déluges; en janvier et février, les chaleurs sont terribles; le mois de mars est marqué par les orages, fréquents en tornades. Pendant l'hiver l'atmosphère est saturée d'humidité. Les meilleurs mois de l'année sont ceux de juillet à septembre, où souffle l'harmatten, vent sec et torride venu du Sahara.

Flore.
La végétation est magnifique : c'est la luxuriance des flores tropicales. Le littoral est bordé d'euphorbes, d'orchidées et de fleurs merveilleuses. Dans l'intérieur des forêts, de grands arbres enlacés de lianes inextricables, des taillis de fougères obstruent tout passage. On trouve principalement des palmiers, des cocotiers, des arbres à pain et beurre, des cachoux, des citronniers, des orangers, des arbres à caoutchouc et à gomme, des bois d'ébénisterie comme l'acajou. On trouve des karkum, arbres de 3 m de diamètre et de 60 m de haut où l'on taille des planches de 2 m d'épaisseur et sans fissure; des palmiers avoira, d'où l'on tire de l'huile de palme. Le sol est
fertile et peut produire en abondance le maïs, le riz, la patate, la canne à sucre, les haricots, le manioc, les citrouilles, les arachides, le tabac, l'indigo, le coton, le café, le cacao, les épices. Le blé ne produit pas de grains et la vigne pas de raisins. Au Nord du Benin règnent des savanes.

Faune.
La faune, comme la flore, est très riche et très variée. Les éléphants, les hippopotames, les rhinocéros, les panthères, les lions,  les sangliers, les chacals, les buffles, les gazelles, les léopards, les chats sauvages et agoutis sont assez nombreux; les grandes espèces de singes peuplent les forêts. En revanche, les animaux domestiques, les chameaux, les bœufs, les chevaux ne s'y trouvent pas en grandes quantités; seuls les ânes y sont assez nombreux. Les oiseaux sont représentés par des multitudes de pintades, poules d'eau, pigeons, oies, poules, canards, pies, pélicans, bécasses, flamants, aigles, cardinaux, perruches, corneilles, moineaux, hirondelles, merles métalliques, foliotocoles à reflets d'émeraude, vautours, griffons. Les reptiles les plus répandus sont les pythons, les serpents, les lézards  beaucoup de crocodiles. On trouve le long des côtes beaucoup de poissons et de coquillages; et partout des escargots, innombrables. Les insectes peuplent l'air : ce sont de magnifiques papillons, des mouches, des moustiques; des fourmis de grande taille et aussi termites et des scorpions. (GE / GU).

Cartes du Benin.

Topographie du Benin.
Topographie
Végétation du Bénin.
Végétation
Economie du Benin.
Economie
Ethnographie du Benin.
Ethnographie
Sud du Benin.
Sud du Benin
Environs d'Abomey.
Environs d'Abomey
Cliquer sur les miniatures pour afficher les cartes.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2012. - Reproduction interdite.