.
-

Togo
République Togolaise

8 00 N, 1 10 E
Le Togo est un Etat de l'Afrique occidentale, baigné par le golfe de Guinée, entre le Ghana, à l'Ouest, le Benin, à l'Est et au Sud du Burkina Faso. Superficie : 56 785 km² ; population : 6 millions d'habitants (2009). Le pays est une république; il est divisé administrativement en cinq régions (Centrale, Kara, Maritime, Plateaux et Savanes). 

Capitale : Lomé; les autres centres de la côte sont : Anécho, Grand-Popo et Porto Seguro; dans l'intérieur : Palimé, Atakpamé, Blitta, Sokodé, Bassari, Lama-Kara et Sansanné-Mango.

Dans son ensemble, le Togo se présente à peu près sous la forme d'un rectangle de 500 kilomètres de long sur 100 à 200 kilomètres de large. Une plaine basse occupe la région méridionale, le long de la côte, sur une profondeur de 50 à 60 km; le pays s'élève, vers le Nord, par de larges terrasses ondulées, de 200 à 600 mètres d'altitude, formées de roches cristallines, avec quelques montagnes, qui se développent du Sud-Ouest au Nord-Est, culminent au mont Mont Agou (986 m), et se prolongent au Nord-Est par les Monts de l'Atacora, au Bénin. La partie Nord du Togo est traversée par l'Oti, affluents de la Volta, et lui-même alimenté par les eaux de la Kara et du Mo. Au Sud, de petits fleuves (le Sio, le Haho) vont se jeter dans la lagune, large de 5 à 6 kilomètres et peu profonde, qu'un marigot prolonge, à l'Est, vers le Bénin, avec lequel la frontière est en partie marquée par le cours inférieur du Mono, fleuve nourri par l'Ougou et l'Anié. 

Entre la mer et les lagunes, les plantations de cocotiers se trouvent dans d'excellentes conditions. Dans la plaine littorale, on exploite le palmier à huile et le caoutchouc, on pratique des cultures vivrières (maïs et manioc) et des cultures de cacao et de sisal. La culture du coprah est fortement développée. La zone centrale, se partage entre un pays de hauteurs à l'Ouest,  où les ressources forestières qui dominent (teck, caïlcédrat, etc.), et une partie basse à l'Est, la plaine du Mono et de ses affluents, où l'on a développé la culture du coton. Dans le Nord du Togo, nous retrouvons la forêt soudanaise. Les principales ressources, en dehors des cultures vivrières dont les produits sont en grande partie consommés sur place, consistent dans la culture du tabac et l'élevage des boeufs. Le pays produit également du café, son premier produit agricole d'exportation. 

Quant aux ressources minérales du Togo, c'est le phosphate qu'il convient de mentionner d'abord. Son exploitation, à permi au pays de connaître une phase de développement accéléra dans les années 1970, grâce à la hausse du cours de ce produit pendant cette période. La situation économique s'est ensuite dégradée, mais le Togo reste encore aujourd'hui le quatrième exportateur mondial de phosphate. Ajoutons que le Togo possède aussi du minerai de fer (Banjeli) et de la bauxite (Ajou). Des prospections pétrolières ont également été entreprises, mais n'ont pas été concluantes.
-

Carte du Togo.
Carte du Togo. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une grande carte).

Aujourd'hui, l'économie du Togo est fortement tributaire de l'agriculture, en partie de subsistance et en partie commerciale. Ce secteur à lui seul représente 65% de la main-d'œuvre (contre 30% pour les services et 5% seulement pour l'industrie). Quelques denrées alimentaires de base doivent toujours être importées, tandis que le cacao, le café et le coton permettent de générer environ 40% des recettes d'exportation; le coton est la plus importante culture de rente. Depuis la fin des années 1990, l'Etat a été poussé par la Banque mondiale et le FMI a engager des réformes économiques, afin d'encourager les investissements étrangers et de réduire la dette.

La croissance économique reste faible en raison de la baisse de la production de coton, de l'insuffisance des investissements dans les mines de phosphate, et des relations tendues avec les donateurs. Les progrès dépendent maintenant à la fois de la poursuite des réformes économiques et des progrès dans la démocratisation du pays, qui permettraient de rétablir la confiance des bailleurs de fonds étrangers. 

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2009. - Reproduction interdite.