.
-

Henri II, d'Angleterre

Henri II. - Roi d'Angleterre, fils de Geoffroy Plantagenet, comte d'Anjou, et de Mathilde, fille de Henri I, naquit en 1133 et devint roi d'Angleterre à la mort d'Étienne en 1154. Avant de monter sur le trône, il avait épousé Éléonore de Guyenne (Aliénor d'Aquitaine), que Louis VII venait de répudier (1152). Il conquit l'Irlande en partie (1171), rendit l'Écosse vassale, et réforma l'administration et la justice. Ses possessions en France comprenaient, outre la Normandie, les domaines de son père (Anjou, Touraine, Maine et Berry), ceux de sa femme Aliénor d'Aquitaine (Guyenne, Poitou, Saintonge, Auvergne, Périgord, Angoumois, Limousin), et de plus la Bretagne, qu'il acquit en 1166. 

Son règne fut troublé par une lutte qu'il engagea inconsidérément contre Thomas Becket, archevêque de Canterbury, et contre le clergé d'Angleterre, en publiant les Constitutions de Clarendon qui restreignaient la juridiction des tribunaux ecclésiastiques : l'église l'emporta, mais Thomas Becket périt assassiné (1170). Excommunié pour ce meurtre, qu'il avait provoqué, sinon commandé, Henri se vit de plus attaqué par tous ses ennemis, auxquels se joignirent ses propres fils et sa femme Éléonore. Vainement il révoqua les Constitutions de Clarendon et se soumit à recevoir la discipline sur le tombeau de Thomas Becket : la révolte, quelque temps apaisée, recommença avec plus de violence soutenue par le roi de France Louis VII et par Philippe-Auguste, et le malheureux roi, succomba à l'excès de sa douleur; il mourut à Chinon en 1189. Richard Coeur de Lion lui succéda.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.