.
-

Histoire de la Bretagne

Bretagne, Britannia minor, Armorica. - Province de l'ancienne France avait pour bornes à l'Ouest l'Océan, au Nord la Manche et la Normandie, au Sud le Poitou, à l'Est l'Anjou et la Touraine. Capitale historique : Rennes. Elle se divisait en Haute-Bretagne et Basse-Bretagne. La Haute-Bretagne formait 5 diocèses, Dol, Rennes, Nantes, St-Malo, St-Brieuc; dans la Basse-Bretagne étaient ceux de Tréguier, Vannes, Quimper, St-Pol-de-Léon. Aujourd'hui la Bretagne est une région administrative, dont le chef-lieu est Rennes, et qui est formée de quatre départements : Ille-et-Vilaine, Morbihan, Côtes-d'Armor et Finistère. 

Montagnes peu hautes (monts d'Arrée, au Nord-Ouest). Rivières côtières nombreuses; au Sud est l'embouchure de la Loire; beaucoup de baies, anses et ports excellents. Sol inégal climat humide; céréales en grande quantité, cidre, lin, chanvre; forêts, marais, jachères, landes et bruyères en quelques endroits. Plomb, houille, fer, antimoine, argent, etc. Eaux minérales. Les voies de communication, longtemps imparfaites, surtout dans l'extrémité Ouest, ont été beaucoup améliorées à partir de 1830.

On y trouve de nombreux monuments mégalithiques qui consistent en pierres brutes appelées dans le pays, selon leur forme ou leur destination, menhirs ( = pierres longue), dolmens ( = tables de pierre), cromlechs ( = enceintes circulaires), galgals ( = témoignages).

La Bretagne fut, selon l'opinion la plus probable, peuplée par un mélange de celtes et de Kymris. Conquise par César l'an 56 av. J.-C. elle fit, sous les Romains, partie de la Lyonnaise 3e, comprenant en outre le territoire des Pictavi dans l'Aquitaine 2e.. Elle avait pour principaux habitants : à Est, les Diablintes, les Redones; au Sud, les Namnètes, séparés des Pictes par la Loire; au centre, les Venètes et les Curiosolites; à l'Ouest, les Osismiens, qui habitaient le littoral du Finistère. Les populations voisines de la mer portaient plus spécialement le nom d'Armoricaines. 

Lors de la décadence de l'empire romain, la Bretagne se mit à la tête de la Confédération armoricaine; ses chefs se disaient rois de l'Armorique. Le plus ancien prince connu qui ait porté ce titre est Conan Mériadec qui vivait vers 384 de notre ère. Aux Ve et VIe siècles vinrent de la Grande-Bretagne des Bretons fuyant les armes des Angles et des Saxons : c'est d'eux que l'Armorique occidentale prit le nom de Bretagne. En 510, le roi breton Bodic se soumit à Clovis; ses descendants, tout en continuant à régner, ne prirent que le titre de comtes; cependant les Bretons n'étaient soumis que de nom aux Francs, ou bien ils étaient sans cesse en insurrection. 

En 799 toute la Bretagne reconnut l'autorité de Charlemagne. En 822 commença avec Noménoé une 2e dynastie de comtes : sous celle-ci, la Bretagne se scinde souvent en trois comtés, Vannes, Nantes, Rennes. Tout le comté de Bretagne est déclaré vassal du duché de Normandie en 912. Geoffroy l, qui régnait sur la Bretagne en 992, veut prendre le titre de duc, mais ce titre n'est pas reconnu par ses suzerains. En 1171, après la mort de Conan IV, Constance, sa fille, porta la Bretagne en dot à un fils du roi d'Angleterre Henri II, nommé Geoffroy, puis elle régna avec son propre fils Arthur, qui périt en 1202, assassiné par son oncle Jean sans Terre

La Bretagne ne tarda pas à passer dans de nouvelles mains par le mariage d'Alix, fille et héritière de Constance, avec Pierre de Dreux, dit Mauclerc (1213), arrière-petit-fils de Louis le Gros : Pierre commença une 4e dynastie, dite dynastie capétienne de Bretagne, et prit le titre de duc. Les descendants de Pierre régnèrent jusqu'en 1488. L'événement capital de cette période fut la guerre de la succession de Bretagne entre la maison de Blois, appuyée par la France, et celle de Montfort, appuyée par l'Angleterre

La question fut vidée, en 1364, en faveur des Montfort, par la bataille d'Auray, que suivit, en 1365, le traité de Guérande. Leur triomphe rendit longtemps la Bretagne hostile à la France, surtout pendant la guerre de Cent Ans et sous Louis Xl. La mort du duc François II, en 1488, laissa le duché de Bretagne à sa fille unique, Anne, qui épousa successivement deux rois de France, Charles VIII (1491) et Louis XII (1499) et dont la fille, Claude, après avoir épousé François I (1514), assura à la France ce bel héritage (1515). La réunion solennelle eut lieu en 1532.



Michel Thersiquel, Daniel Giraudon, Terre et Mer, Sagesse et proverbes de Bretagne, Le Chasse Marée, 2007. - Avec ce bel ouvrage largement illustré, promenez-vous dans plusieurs Bretagnes! Savourez les instants de vie saisis sur le vif par le photographe de grand talent qu'est Michel Thersiquel. 200 de ces photos égrènent la geste maritime et paysanne, des paysages emblématiques, de superbes portraits de Bretons...

Pour mieux les faire chanter, Daniel Giraudon propose en parallèle de bonnes et épaisses tranches d'humour et de gouaille populaire. (couv.).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.