.
-

Arachnides
Les Scorpions
Scorpionides
Aperçu
Araignées
Acariens
Scorpions
L'ancien genre Scorpio de Linné correspond à tous les Arachnides qui constituent la famille des Scorpionides. En voici la caractéristique d'après Laboulbène : céphalothorax d'une seule pièce en dessus et offrant en arrière les traces de la suture de deux segments thoraciques. Deux yeux médians, rapprochés, placés sur un mamelon bien séparé du bord antérieur; des yeux latéraux en nombre variable, 2 à 5, égaux ou à peu près égaux, disposés de chaque côté sur une ligne transverse. Abdomen sessile, segmenté, formé de 2 portions : la première de même largeur que le céphalothorax, composée de 7 segments ; la seconde ou post-abdomen, allongée caudiforme, de 6 segments: les cinq premiers allongés, le sixième situé au delà de l'anus et vésiculiforme, prolongé en haut par un aiguillon arqué.

Quatre paires de stigmates, placées sur les 2e, 3e, 4e et 5e segments ventraux de l'abdomen. Premier segment ventral offrant en avant l'orifice génital, recouvert d'un opercule, et en arrière une pièce transversale supportant deux appendices denticulés appelés peignes. Une seule pièce sternale, petite, située entre les hanches de la 3e et de la 4e paires de pattes. Chélicères de 3 articles. Pattes-mâchoires très grandes, de 6 articles, leur extrémité disposée en forme de main ou de pince. Pattes de 7 articles, tarses articulés, 2 griffes simples, courbes, divergentes, en dessous un éperon ou griffe impaire. Pas de filières. Surface du corps ponctuée ou granuleuse. 
-

Scorpion.
Scorpion, face dorsale.
2, cerveau; 3, deux ganglions de la chaîne ventrale.

Les peignes sont probablement des organes du tact. Le venin des Scorpions est produit dans une double glande, signalée plus haut, et sort par une paire d'orifices punctiformes, allongés, placés bilatéralement près de la pointe de l'aiguillon. Le tube digestif s'étend directement de la bouche à l'anus placé en dessous entre le dernier anneau et la vésicule de l'aiguillon. A l'origine de la bouche s'ouvrent des glandes salivaires, et à la naissance de la queue sont situés des tubes de Malpighi (rein). Quatre paires de branchies pulmoniformes s'ouvrent au dehors par des stigmates. Le vaisseau dorsal est très musculeux et présente une série de dilatations; des vaisseaux vont du coeur au poumon et aux autres parties du corps. Le système nerveux comprend des lobes cérébraux, une chaîne ganglionnaire principale et des ganglions stomato-gastriques. 

Les sexes sont séparés, mais n'entraînent pas une différence de forme entre les mâles et les femelles. Les Scorpions sont vivipares, et les jeunes naissent avec tous les caractères des adultes. A leur naissance, les jeunes Scorpions restent fixés une huitaine de jours sur le dos de la mère, immobiles, et sans prendre de nourriture.

Les Scorpions sont propres aux régions chaudes et, en France, ne dépassent pas le 45e degré de latitude.  Il y a deux espèces principales qui habitent le Midi de la France : l'une jaune, avec aiguillon noir, atteint 8 centimètres de long; l'autre brune, avec aiguillon jaune, n'a que 3 à 4 centimètres. Une espèce du Gabon atteint 20 centimètres. 

Le venin est mortel pour les petits animaux, même pour les Oiseaux; cependant les dangers de la piqûre par le Scorpion ont été très exagérés, bien qu'ils soient réels, même pour l'humain; en général, il en résulte des plaies s'inflammant plus ou moins vite, avec rougeur et oedème. On les traite par les lotions ammoniacales, vinaigrées, l'eau blanche, les antiseptiques, etc. Les petites espèces du midi de la France et de l'Italie, Buthus europaeus L. (Scorpio occitanus P. Gerv.), Euscorpius flavicaudis De Géer (S. europaeus Latr.) et Euscorpius italicus Herbst (S. provincialiss C. Koch), n'ont jamais donné lieu à des accidents sérieux; il en est de même de l'Euscorpius carpathicus L. (S. europaeus Risso), des Alpes méridionales, de Corse, d'Italie et d'Espagne, et de l'Euscorpius Fanzagoi E. Sim., des Pyrénées orientales et de l'Espagne. Certains Buthus exotiques et les Heterometrus sont à craindre davantage. (Dr L. Hn.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.