.
-

Linné

Karl Linné ou Linnée, Linnaeus, est un naturaliste suédois, né en 1707 à Rashult (Smaland), mort en 1778, était fils d'un pauvre pasteur de campagne et était en apprentissage chez un cordonnier, lorsqu'un médecin, ami de sa famille, reconnut ses dispositions et lui fournit les moyens d'étudier. Placé en 1730 à Upsala auprès d'Olaüs Rudbeck, professeur de botanique, il conçut dès lors la première idée de son système de classification. Il fut chargé en 1732 par la Société royale d'Upsala de voyager en Laponie pour décrire les plantes de ce pays; puis, ayant éprouvé quelques dégoûts que lui suscitait la jalousie, il alla en Hollande, étudia la médecine à Leyde sous Boërhaave, qui sut l'apprécier, et passa 3 ans près de G. Cliffort, riche amateur, qui lui confia le soin de son cabinet et de ses jardins : c'est là qu'il publia ses premiers ouvrages (1735-38).

Karl Linné visita ensuite l'Angleterre, la France; connut à Paris Bernard de Jussieu, avec lequel il se lia étroitement; fut à son retour nommé médecin du roi de Suède, et enfin professeur de botanique à l'Université d'Upsala (1741). Il occupa cette chaire pendant 37 ans. Linné donna à la botanique une classification méthodique, qu'il fonda sur les organes sexuels des plantes; créa pour cette science une langue commode, régulière, uniforme, adaptée aux nouvelles observations qu'il avait faites, et définit chaque genre et chaque espèce par des phrases d'une brièveté et d'une précision admirables.
-

Portrait de Linné.
Karl Linné (1707-1778).
Tableau d'Alexander Roslin.

Linné étendit sa réforme à la minéralogie et la zoologie, mais avec moins de bonheur. Malgré ses mérites, la classification de Linné a, comme il le reconnaissait lui-même, le défaut d'être artificielle et de rompre souvent les vrais rapports naturels des êtres : Elle rencontra de puissants adversaires, entre autres, Buffon, Adanson, Haller, et finit par céder le pas à la "méthode naturelle" de Jussieu. Depuis d'autres types de classifications sont apparues, celles notamment qui reposent sur des principes phylogénétiques.

Les principaux ouvrages de Linné sont : Systema naturæ, 1735, où il pose les bases d'une distribution méthodique des trois règnes; Fundamenta botanica, 1736, où il donne les règles à suivre pour reconstituer la botanique : Bibliotheca botanica, 1736, où il énumère les ouvrages publiés sur cette science; Genera plantarum, 1737, et Classes plantarum, 1738, où il distribue les plantes d'après leur fructification; Philosophia botanica, 1751, où il coordonne tous ses travaux précédents. Chacun de ces ouvrages a obtenu du vivant même de l'auteur plusieurs éditions, qui toutes présentent des perfectionnement considérables. (A19).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.