.
-

Le Passé de la Terre
Le Pléistocène

Aperçu
Le Pléistocène est la première série géologique du Quaternaire (Le Cénozoïque). Elle est comprise entre le Pliocène (dernière époque du Néogène, qui se termine il y a 1,81 million d'années) et les terrains récents (Holocène, qui commence il y a environ 11 550 ans). Cette époque, contemporaine de l'évolution des Hominoïdes et de l'apparition de l'Homo sapiens, est  caractérisée par une faune mammalogique terrestre, qui est un mélange d'espèces éteintes et d'espèces encore vivantes. Elle renferme, en outre, des espèces propres aux pays chauds, telles que l'éléphant d'Afrique, l'Elephas antiquus, l'Hippopotame, le Rhinocéros Merkii, etc., et des espèces qui ne vivent que dans les pays froids ou tempérés, comme le Boeuf musqué, le Renne, le Saïga, le Glouton, le Bouquetin, le Chamois, la Marmotte, le Rhinocéros tichorhinus, Sus spelaeus, etc. 

Ce que l'on observe sur les Mammifères a lieu aussi pour les Mollusques. C'est ainsi que l'on trouve à la base du Pléistocène la Cyrena fluminalis, coquille qui ne se rencontre plus qu'en Syrie et en Egypte. De mêle, l'Unio littoralis vivait en Angleterre à l'époque qui fait l'objet de cet article, tandis qu'aujourd'hui ce même mollusque ne se rencontre plus qu'en France. La flore fournit les mêmes indications : certaines parties du Nord de la France, la Celle-sous-Moret, par exemple, présentent des plantes qui ne vivent que dans les pays chauds, tandis que le Wurtemberg donne des Mousses au Groenland.

De ces faits on conclut que le Pléistocène s'est composé de périodes relativement chaudes de périodes froides (glaciations). Pendant ces dernières, l'humidité était très grande et, en Europe, notamment, les glaciers des hautes montagnes ont envahi un grand nombre des vallées. C'est ainsi que le glacier du Rhône allait jusqu'à Lyon. La mer Glaciale s'étendait sur tout le Nord de l'Europe, couvrant de ses eaux glacées la moitié de la Russie, de la Pologne et d'une partie de l'Allemagne, etc.  C'est à cette époque que les grandes vallées, creusées aux époques antérieures, ont été comblées par des masses énormes d'alluvions. Puis, un mouvement d'exhaussement s'est manifesté, et la période froide a commencé. Et alors les dépôts d'alluvions ont été corrodés par les eaux des fleuves; ceux-ci se sont mis à creuser leurs anciens lits, laissant sur le flanc des coteaux qui limitent leurs vallées, et à différentes hauteurs, des témoins de leur passage.(DMC).



[La Terre][Cartotheque][Parties de la Terre][Minéraux]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.