.
-

Egypte
Jumhuriyat Misr al-Arabiyah

27 00 N, 30 00 E
L'Egypte est une Etat du Nord-Est de l'Afrique, d'une superficie de 1 million de km² et d'une population 83 millions d'habitants (2009). Elle est bornée au Nord par la Méditerranée; au Nord-Est par Israel et la bande de Gaza auxquels elle est jointe par la péninsule du Sinaï, où se trouve le point culminant du pays (Mont Catherine, 2629 m); à l'Est, par la mer Rouge; au Sud par le Soudan; dont la frontière, sauf dans la partie orientale (Triangle d'Hala'ib) est fournie par une ligne idéale un peu au Sud du tropique du Cancer et d'Abou Simbel, sur le Lac Nasser, et aboutissant au désert de Libye; à l'Ouest, par ce désert et par la Libye
-
Le Caire et le Nil.
Le Nil au Caire.

Indépendante depuis 1922, l'Egypte s'est constituée en république depuis 1956 et est divisée administrativement en 26 gouvernorats (muhafazat, singulier : muhafazah). La capitale est le Caire. Autres grandes villes : Alexandrie, Suez, Port Saïd, Gizeh, Tantâ, Al Mahallah al Kubrâ, Fayoum, Al Minyâ, Assouan, etc.

Les 26 gouvernorats de l'Egypte

Al Bahr al Ahmar (Mer Rouge)
Al Buhayrah (El Beheira)
Al Fayyum (Le Fayoum)
Al Gharbiyah
Al Iskandariyah (Alexandrie)
Al Isma'iliyah (Ismaïlia)
Al Jizah (Gizeh)
Al Minufiyah (El Monofia)
Al Minya
Al Qahirah (Le Caire)
Al Qalyubiyah
Al Wadi al Jadid (Nouvelle Vallée)
As Suways (Suez)
Ash Sharqiyah
Aswan (Assouan)
Asyut (Assiout)
Bani Suwayf (Beni Suef)
Bur Sa'id (Port Saïd)
Dumyat (Damiette)
Janub Sina' (Sud Sinaï)
Kafr ash Shaykh
Matruh (Désert occidental) Qina (Qena)
Shamal Sina' (Nord Sinaï)
Suhaj (Sohag)

Le territoire de l'Égypte se compose principalement de la vallée et du delta du Nil, dont la longueur totale est de 830 km à vol d'oiseau et de 1415 km en suivant les méandres du fleuve. D'Assouan, ville située au-dessous des derniers rapides, jusqu'au Caire, la vallée est étroite et encaissée par deux chaînes de montagnes dont les ramifications se projettent à droite et à gauche dans le désert : celle de la rive droite, la plus élevée des deux et où se trouvent les innombrables grottes dans lesquelles vivaient les solitaires de la Thébaïde, est designée sous le nom de chaîne Arabique (point culminant : 2184 m); celle de la rive gauche, sous celui de chaîne Libyque. A l'endroit où le fleuve cesse d'être contenu par ces barrières rocheuses, il se divise en plusieurs bras dont les deus principaux se rendent à la Méditerranée en dessinant un vaste triangle qui a 200 km à sa base, la mer, et dont les côtés mesurent chacun 150 km; ce triangle a reçu le nom de Delta, à cause de sa ressemblance de forme avec le D grec. Les deux grandes chaînes dont nous venons de parler protègent la vallée du Nil contre l'envahissement des sables des déserts qui l'enserrent; c'est près de l'ancienne Thèbes qu'elles atteignent leur plus grande altitude (600 à 700 mètres); dans beaucoup d'endroits, ce ne sont que de simples collines.
-

Carte de l'Egypte.
Carte de l'Egypte. Source : The World Factbook.

Outre la vallée du Nil et le Delta, l'Égypte (arabe El Misr) comprend encore : 

le Désert Arabe, aride et montagneux, entre le fleuve et la mer Rouge (135 à 225 km de largeur), entrecoupé de ravines au fond desquelles les pluies font quelquefois naître de la verdure; 

la Péninsule du Sinaï, désert de sable et dont l'isthme occidental (isthme de Suez) a été traversé en 1868 par par un canal unissant la Méditerranée à la mer Rouge (Le Canal de Suez); 

les Oasis (occidentaux), dans le désert de Libye, parmi lesquelles il faut citer : la Grande Oasis, oasis d'El Khardjeh, l'oasis de Dâkel, l'oasis de Farafrah, El Kasr, l'oasis d'Ammon (Siwah ou Siouah), la vallée de Fayoum, et, entre Fayoum et Alexandrie, la vallée des lacs de Natron. 

Le Nil est le seul cours d'eau important de l'Egypte, qui n'existe d'ailleurs que grâce à lui; mais on y rencontre plusieurs lacs ceux de la vallée de Natron dont les eaux sont chargées de sel et de carbonate de soude; le lac de Menzaleh, sur le rivage de la Méditerranée; le lac Abou-Ballah, le lac Timsah et les lacs Amers, grand marais très profond, aux eaux saumâtres. La côte septentrionale est basse, sablonneuse, sans saillie ni enfoncement remarquable; la côte orientale, qui s'étend sur 1100 km environ, est élevée, bordéede récifs et d'îles : Chedouan, Gafatinah, et l'île des Émeraudes à la pointe du cap Benas. Le principal golfe est celui de Suez.
-
Rive du Nil.
Maisons sur le bord du Nil.

Le sol de l'Égypte septentrionale est entièrement formé de terrains calcaires, tandis que celui de la région méridionale est constitué par le granit et la syénite. Le dépôt d'alluvion laissé par les eaux du Nil forme le seul sol productif; le reste est un mélange de calcaire, de coquilles, de pétrifications et de sable. On n'y rencontre point de métaux et les seuls produits minéraux sont le natron, le salpêtre, le sel, l'argile, le marbre et le granit rouge de Syène (Assouan), si remarquable par sa dureté, employé à la construction des monuments de l'Égypte et même d'un grand nombre de ceux d'Italie

Au Caire, la température moyenne est de + 22,19 °C , de +40 °Ca en juin, de + 2°C à 3°C en janvier. Mais quand souffle le khamsin, vent du Sud qui charrie une poussière de sable très fin, la température devient pareille à celle d'une fournaise. C'est à tort que l'on a dit qu'il ne pleut pas en Egypte : ce qui est vrai, c'est que les pluies sont rares dans la haute Égypte; mais au Caire, dans le Delta, et surtout aux approches de la mer Méditerranée, elles deviennent plus fréquentes.
-

Louqsor : un marché devant un minaret.
Un marché devant un minaret, à Louqsor.

Le Nil, avons-nous dit, a fait l'Égypte : il en est le père; c'est à ses crues périodiques que l'on a toujours eu soin soin de régler et d'aménager, même avant la construction du Barrage d'Assouan, qui aujourd'hui en neutralise les effets, c'est à l'inondation et à l'irrigation des terres qu'elle doit sa fécondité depuis la plus la plus haute antiquité. Outre le froment, l'orge et le riz, on récolte encore du millet ou dourah, du maïs, des oignons excellents, des fèves, des lentilles, des pois chiches, des pastèques, des concombres et des melons. On cultive aussi la canne à sucre, le lin le chanvre, le colza, le sésame, l'indigo, le pastel, le palmier-doum, etc. Le mûrier prospère en Égypte, ainsi que l'acacia et le figuier-sycomore; la vigne y croît aussi, et le raisin devient très gros; on rencontre des oliviers dans le Fayoum et quelques orangers.

L'Égypte, ne possédant pas de forêts, renferme peu d'espèces d'animaux sauvages de l'intérieur de l'Afrique : les principales sont le chacal, la hyène, le renard, le rat d'Égypte, l'ichneumon, sorte de civette, Le crocodile qui infestait le cours supérieur du fleuve est devenu rare, s'il n'a pas disparu. On rencontre de nombreux reptiles, parmi lesquels le naja, dont la morsure est très dangereuse. Les animaux domestiques sont le boeuf, le buffle, une race de chevaux estimés, le chameau et le dromadaire, enfin l'Ane. Parmi les oiseaux, on remarque l'ibis, le vautour, le pélican, le pluvier, le
butor, la perdrix et la caille. L'élevage de la volaille, des pigeons et des abeilles est une des grandes industries des fellahs, ou paysans égyptiens, qui font éclore les oeufs par des procédés artificiels. (DMC).
-

Assouan : l'ancien barrage.
Le vieux barrage d'Assouan sur le Nil. Il a été construit par les Britanniques entre
1898 et 1902 (sa retenue d'eau représente 5,35 millairds de mètres cubes). Le Haut
barrage d'Assouan, quant à lui, a été achevé, avec l'aide de l'Union soviétique en 1971
(retenue de 210.000 milliards de mètres cubes).  Images : The World Factbook.

Cartes de l'Egypte.

Topographie de l'Egypte.
Topographie
Topographie du Sinaï (Egypte).
Péninsule du Sinaï
Carte du Canal de Suez.
Environs du canal de Suez
Population de l'Egypte.
Densité de la population
Economie de l'Egypte.
Economie
Agriculture de l'Egypte.
Agriculture
Cliquer sur les miniatures pour afficher les cartes.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2009. - Reproduction interdite.