.
-

Eglise Saint-Augustin, à Paris. - Eglise bâtie par Victor Baltard, dans le VIIIe arrondissement de Paris, à l'angle du boulevard Malesherbes et de l'avenue Portalis. Le portail est un rectangle couronné d'un pignon, que surmonte une croix accotée d'Anges portant le calice et la couronne d'épines et sculptés par Schroder. Au rez-de-chaussée s'ouvre un porche à trois arcades, dont les pieds-droits biseautés sont ornés de deux étages de niches à colonnes, et portent à leur aplomb l'aigle, le lion, le boeuf et l'ange, emblèmes des quatre Évangélistes sculptés par Jacquemart. Les trois portes ont été exécutées en cuivre galvanoplastique par Christoffe. Sur la partie supérieure des deux portes latérales, Mathurin Moreau a représenté de petits Anges qui portent les insignes de la Passion, et, sur la partie supérieure de la porte centrale, les quatre Vertus cardinales. 

Les statues qui ornent les niches sont : Moïse et Elie, par Cavelier; Jérémie, par Chambard; Isaïe, par Farochon; Daniel, par Chardigny; Ezéchiel, par Gruyère. Au-dessus du porche règne une large frise qui sépare le rez-de-chaussée du clair-étage; cette frise est décorée de bas-reliefs de Jouffroy, représentant le Christ et les douze Apôtres, dont les nimbes d'or brillent sur la pierre à la façon byzantine. 

Au-dessus, une immense arcade à gorge, dont l'archivolte fleuronnée est doublée d'un cordon dorique, occupe tout l'étage supérieur; sa voussure mord sur le tympan du pignon. Au fond de cette arcade est une grande rose en métal, décorée de vitraux à vives couleurs par Lafaye, et flanquée de deux Anges sous des palmiers tenant les tables de l'Ancien et du Nouveau Testament, oeuvre de Lepère. Les profils du portail sont, au rez-de-chaussée, ajourés par une arcade dont les pieds-droits possèdent également deux rangées de niches. 

Au-dessus, deux contreforts à pilastres composites contre-butent le grand cintre du portail, et sont amortis par des groupes d'enfants et des torchères. Les statues des faces latérales sont : saint Léon le Grand, par Farochon; saint Grégoire le Grand, par Chambard; saint Augustin et saint Thomas d'Aquin, par Cavelier; saint Jean Chrysostome, par Desprez; saint François d'Assise, saint Louis, saint Dominique, par Lequesne; saint Basile, par Gruyère.

L'édifice a la forme d'un parallélogramme irrégulier, dont le portail occupe la face la plus étroite. L'architecte a cherché à dissimuler l'irrégularité de cette coupe par l'obliquité des ligues latérales du rez-de-chaussée; de sorte que les bas-côtés, étroits à l'origine, vont s'évasant jusqu'au transept, tandis qu'au-dessus le clair-étage file en ligne droite. Ces imperfections se traduisent à l'intérieur par un défaut de parallélisme dans les passages des collatéraux.

Les faces du transept, au lieu d'être percées de portes selon l'usage, projettent entre les tourelles latérales une saillie trigoniale, sorte de tour engagée dans l'oeuvre, qui est coiffée d'une calotte hémisphérique à hauteur de premier étage. Ces tours engagées, les quatre tourelles et deux autres saillies qui se voient à proximité du porche, forment des reliefs destinés à tromper l'oeil et à dissimuler les écarts qu'il a fallu faire pour tirer parti d'une surface étrangement coupée.
-

Paris : église Saint-Augustin.
L'église Saint-Augustin, à Paris. 
© Photo : Serge Jodra, 2011.

 L'église Saint-Augustin est surmontée, à l'endroit du sanctuaire, par un dôme accompagné de tourelles et auquel une lanterne en métal sert d'amortissement.

A l'intérieur, les verrières à figures des fenêtres hautes ont été exécutées par Maréchal et Claudius Lavergne, les grisailles des fenêtres basses par Oudinot, Nicod et Lusson. Les voûtes des chapelles polygonales des bras de la croix ont été décorées de grands sujets, saint Pierre et saint Paul, par Bouguereau. Sur les pendentifs du dôme, Signol a peint les quatre Évangélistes; dans la voûte de la grande coupole, Bézard a représenté seize grandes figures des fondateurs de la religion chrétienne. Dans deux niches au-dessus des portes des sacristies, Brunet et Taluet ont placé des statues de saint François de Sales et de saint Charles Borromée. La chapelle de la Vierge contient des statues de la Vierge par Jaley, de sainte Marthe par Perrey, et de sainte Marie, par Leharivel. (B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.