.
-

Dioclès

Dioclès. - Plusieurs personnages de l'Antiquité ont porté ce nom. Citons :
- Dioclès, poète comique grec d'Athènes ou de Phlionte, appartenant à la période de l'Ancienne Comédie. On n'a de lui que quelques titres et des fragments insignifiants. 

- Un autre Dioclès, Julius, est l'auteur de trois épigrammes de l'Anthologie (Anal., éd. Jacob, II, 167), une quatrième est mise aussi sous le nom de Dioclès auquel on a ajouté Carystius, surnom qui rappelle un rhéteur mentionné dans les Controverses de Sénèque et surtout le fameux médecin contemporain d'Aristote (ci-dessous).

- Un autre Dioclès encore est cité dans les scholies parmi les commentateurs d'Homère.

Dioclès est un mathématicien grec qu'on ne connaît que par deux extraits d'un ouvrage Peri Pyreiôn, conservés par Eutocius. Dans un de ses extraits, le problème de la duplication du cube est résolu au moyen d'une courbe [y² (R + x) = (R - x)3] à laquelle on a attribué le nom de cissoïde, donné par Proclus à une courbe fermée, présentant des points de rebroussement. Si cette attribution est juste, Dioclès a dû vivre vers le IIe siècle avant l'ère chrétienne.
Dioclès de Caryste est un médecin grec, né à Caryste (Eubée). Il vivait à Athènes trois cent cinquante ans av. J.-C.; c'est le plus important des successeurs immédiats d'Hippocrate. Il a écrit un grand nombre, d'ouvrages dont il ne reste que les titres ou quelques fragments conservés par Galien, Caelius Aurélianus, Oribase, etc. L'édition la plus complète de ces fragments est due à Fraenkel : Dioclis Carystii fragmenta quae supersunt (Berlin, 1840, in-8). ll a écrit sur l'anatomie, la diététique, la séméiotique, la pathologie (il considérait la fièvre nomme un simple symptôme), la thérapeutique, la chirurgie (il a inventé le bisulque ou diocteum graphiscum destiné à pratiquer l'extraction des flèches), sur la gynécologie (il a bien étudié le développement de l'embyron), etc. (Dr L. Hn.).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.