.
-

Oribase, médecin grec du IVe siècle de l'ère chrétienne, né à Pergame, selon Eunape, ou à Sardes. Il fut le médecin de l'empereur Julien, qui le chargea de composer un Corpus de médecine comprenant tout ce que les anciens médecins avaient écrit. Une partie de cet ouvrage fut composée en Gaule, probablement à Paris. Oribase accompagna Julien dans son expédition contre les Perses, où il trouva la mort le 26 juin 363.  La réaction chrétienne fut fatale à Oribase, qui fut banni chez les barbares (probablement vers le Danube). Plus tard, il put revenir et rentra dans ses biens. 

La grande collection d'Oribase ne nous est parvenue que mutilée; de ses 70 livres nous n'en possédons que le tiers, environ 22 livres, partie en grec, partie en traduction latine. Une édition des oeuvres d'Oribase a été publiée par Bussemaker et Daremberg (1851-76, 6 vol. in-8). Oribase avait écrit un abrégé de la grande collection, le Sypnopsis, en 9 livres, dédié à son fils Eustathius, et, de plus, les Euporistes, sorte de manuel de médecine populaire, en 4 livres, dédié à Eunape. Nous avons dès versions latines du VIe siècle de ces deux abrégés. On lui a attribué à tort un mauvais commentaire d'Hippocrate. (Dr L. Hn).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.