.
-

L'histoire du Sri Lanka (Ceylan)
jusqu'en 1948
Le Sri Lanka, que l'on a appelée Ceylan jusqu'en 1972, doit son nom actuel à une référence aux poèmes mythologiques des brahmanes de l'Inde septentrionale, qui appelaient cette île Langkâ ou Srok Langkâ, terme d'origine sanscrite voulant dire obtenir et signifiant l'île où l'on obtient le bonheur, l'île Fortunée. On l'a encore appellée encore Tâmra parna, ce qui veut dire feuille de cuivre, d'après une espèce de bois de sandal d'un rouge foncé. Quant au nom de Ceylan, c'est une forme corrompue du mot Sinhala qui, d'après Lassen, signifierait l'asile des lions.

La civilisation de Sri Lanka remonte loin avant dans l'antiquité. Pline l'Ancien fait mention de quatre ambassadeur de Taprobane venus à Rome. Quelques médailles romaines paraissent justifier le dire de Pline, dont l'assertion avait été l'objet de nombreuses critiques. Dès les premiers siècles de notre ère, de nombreux rapports commerciaux s'établirent entre les habitants de l'Europe méridionale et ceux de l'Inde et de Ceylan. Marco Polo et Nicolas de Conte en font mention. Des invasions successives de pirates arabes avaient en partie ruiné Ceylan, lorsque les Portugais y abordèrent en 1505 et firent alliance avec les rois cinghalais de Kandy. En 1578, les Portugais se fortifièrent à Colombo et à Galle et bientôt après dépossédèrent les Cinghalais de tout le littoral. En 1603, les Hollandais firent alliance avec le roi de Kandy contre les Portugais et après une lutte qui dura jusqu'en 1650, ceux-ci furent chassés de l'île, dont le littoral resta au pouvoir des Hollandais. A cette époque, Louis XIV, sur le conseil de Colbert, fit une tentative incomplète pour fonder une colonie française dans l'île. Les Hollandais, après plusieurs luttes sanglantes avec les habitants de l'île, les forcèrent peu à peu à se réfugier dans les parties les plus inaccessibles du pays. En 1795, quand la Hollande eut été transformée par les Français en république batave, les Anglais prirent possession de Ceylan, qui leur fut formellement cédé par la paix d'Amiens et qui se soumit complètement à eux en 1815. 

A partir de cette époque et jusqu'à l'indépendance en 1948, sauf une légère révolution en 1848, les Anglais possédèrent paisiblement cette belle île de l'océan Indien. Placée sous la dépendance immédiate de la couronne britannique dont le gouvernement résida à Colombo, Ceylan forma, avec les petites îles situées sur ses côtes, un gouvernement colonial. Il fut divisé en cinq provinces administratives subdivisées en districts. Les planteurs britanniques y développèrent des cultures d'exportation, telles que le thé, le café ou la canelle, et firent venir de puis l'Inde du Sud pour travailler dans les plantations une abandonte et très peu onéreuse main-d'oeuvre tamoule. En 1931 une régime d'autonomie interne est mis en place, et en 1948, l'indépendance complète est accordée, un an après celle de l'Inde.

.


[Histoire politique][Biographies][Cartothèque]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.