.
-

Histoire des Baléares
Le nom actuel des îles Baléares est celui sous lequel ces îles étaient connues des Grecs et des Romains, Ils distinguaient deux archipels : les îles Baléarides ou Baléares comprenant la grande (major) et la petite (minor), et les îles Pityuses. Les premières devaient leur nom à l'habileté de leurs habitants à manier la fronde (ballein = lancer); les autres à leurs forêts de pins. 

Les Phéniciens, puis les Rhodiens, eurent des comptoirs dans les îles Baléares. Elles fournirent des frondeurs aux Carthaginois, plus tard aux Romains. Ces frondeurs étaient armés d'un bouclier, d'un léger javelot et de trois frondes. Les Romains firent la conquête des îles Baléares en 123 sous le consul Aulus Cecilius Metellus; 3000 colons romains fondèrent les villes de Palma et Pollentia. 

En l'an 426 ap. J.-C., les Vandales occupèrent l'archipel, puis vinrent les Wisigoths, à qui les Grecs le disputèrent. Charlemagne en fut maître un moment. En 798, les Arabes le conquirent et les placèrent sous la domination des Zéïrites, puis de Almoravides. Jaime I, roi d'Aragon le leur reprit (1228-1235) et en forma un royaume pour son deuxième fils. Ce royaume de Majorque dura moins d'un siècle (1276-1343) : il fut annexé à l'Aragon en 1343 par Pierre IV. Charles-Quint réunit définitivement  ces îles à la couronne d'Espagne

Les Anglais furent maîtres de Minorque de 1708 à 1782 (sauf pendant la guerre de Sept Ans). (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.