.
-

Porto Rico
Commonwealth of Puerto Rico

18 15 N, 66 30 W
Le véritable nom espagnol de cette île est Puerto Rico. C'est un territoire dépendant des États-Unis, et la plus petite île des grandes Antilles. Elle est comprise entre 17°53' 8"' et 18° 32' 23" de latitude Nord et 65° 36' et 67° 18' de longitude Ouest. Avec les îlots qui en dépendaient (Vieques, Culebra, Maria, etc.). De forme sensiblement rectangulaire, l'île a 168 kilomètres de long de l'Est à l'Ouest dans le Nord et 146 kilomètres dans le Sud. Sa largeur est à peu près constamment de 60 kilomètres. Surface totale : 13 790 km².
-
Porto-Rico : San Juan.
San Juan, la capitale de Porto Rico. Source : The World Factbook.

L'île de Porto Rico continue par sa direction l'alignement de la Jamaïque et de la presqu'île Sud de Haïti; la ligne principale de faîtes est donc parallèle à l'équateur. Mais elle est plus voisine de la côte Sud que de la côte Nord. Le point culminant, le Cerro de Punta (1339 m) se trouve près du centre de l'île; un autre haut sommet, situé dans l'Est, est le Yunque (1224 m). La forme massive de l'île ne semblerait pas indiquer la présence de nombreux ports naturels; mais le voisinage prochain de la côte et de montagnes relativement élevées pour une faible étendue a permis aux cours d'eau de creuser de profondes vallées, tandis que, d'autre part, la mer pénétrait dans les fractures du terrain. Les ports sont donc profonds; mais sur la côte Nord, exposée à l'alizé, ils sont sujets à de fortes houles. 

L'histoire de Porto Rico. - Porto Rico fut découverte le 15 novembre 1493 par Christophe Colomb qui la baptisa San Juan Baptista, et occupée par Ponce de Léon en 1509. Les indigènes l'appelaient Borinquen. Au nombre de 600 000 à 800 000, ils obéissaient à un seul cacique. On trouve encore fréquemment dans l'île d'énormes colliers de pierres taillées, dernières traces de cette population qui fut complètement détruite en peu d'années par les conquérants blancs. Ne présentant pas l'attrait des mines d'or, Porto Rico se colonisa lentement, et l'afflux des esclaves amenés d'Afrique y fut moins considérable que dans les autres îles.

L'île fut pillée par Francis Drake en 1595 et 1598, et par les Hollandais en 1615. Elle fut alors fortifiée et résista aux attaques des corsaires français et anglais en 1702, 1742 et 1797. Au début du XIXe siècle, l'île reçut beaucoup d'émigrés chassés de Haïti, de Saint-Domingue et du Venezuela par les guerres de l'indépendance. Sa prospérité date de cette époque. En 1867 et 1868, elle se souleva contre les Espagnols, qui, en 1870, la firent passer de l'état de colonie à celui de province. L'esclavage y fut aboli en 1873, Enfin, à la suite de la guerre qui opposa l'Espagne aux États-Unis, en 1898, elle fut cédée aux États-Unis par le traité de Paris, le 11 décembre 1898. Depuis, l'île est incorporée aux États-Unis sans en constituer un État. Ses ressortissants ont la nationalité américaine depuis 1917. Une constitution a été adoptée en 1952, qui assure à Porto Rico un gouvernement autonome. Des plébiscites organisés en 1967, 1993 et 1998 ont confirmé la continuation du statut politique actuel.

Le climat est purement tropical. L'alizé du Nord-Est souffle chaque jour de neuf heures du matin au coucher du soleil; la nuit, une forte brise de terre règne sur toute l'île, mais particulièrement à l'Ouest et au Nord. Quand il se produit des calmes assez longs, ils sont suivis de très fortes houles. La saison des pluies dure de la fin de mai à la fin d'octobre. Dans l'Ouest, il pleut alors tous les jours de deux heures du soir au coucher du soleil; il pleut moins dans le reste de l'île; à cause de l'écran des montagnes, il pleut aussi beaucoup plus dans le Nord que dans le Sud où l'on a vu la sécheresse durer un an entier. L'île est célèbre dans les Antilles pour la beauté de ses couchers de soleils en été et en automne. 

Par suite de la position des montagnes et de la plus grande quantité des pluies dans le Nord, les cours d'eau sont plus importants au Nord qu'au Sud. Sur la tête Sud le Rio Coamo, le Rio Jacaguas ont à peine 40 kilomètres de longueur, tandis qu'au Nord les rios Guanagibo, de Anasco, del Pepino, de la Tuna, Arecibo, Corozal, Toa, Bayamon atteignent 100 kilomètres.
 

Carte de Porto Rico.
Carte de Porto Rico. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte détaillée).
Porto Rico a une des économies les plus dynamiques dans la région des Caraïbes. Mais si son sol est très fertile et susceptible de porter de riches plantations de canne à sucre, café, tabac; maïs, riz, coton, un secteur industriel diversifié a désormais surpassé de loin l'agriculture comme source de revenu principale. Une fiscalité favorable et un accès exonéré de taxes au marché des États-Unis ont favorise un fort investissement de la part des firmes américaines depuis les années 1950. Les lois de salaire minimum des États-Unis s'appliquent.

Le tourisme est traditionnellement  une source de revenu importante (presque 5 millions de touristes en 2004). Entre 2001 et 2003, ce secteur a connu un ralentissement en grande partie en raison de celui de l'économie des États-Unis, mais il a connu une nouvelle croissance à partir de 2004-2005.
-

Porto-Rico depuis l'espace.
L'île de Porto Rico vue depuis l'espace. Source : Nasa / ISS.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2006. - Reproduction interdite.