.
-

Les Rongeurs
Ecureuils, Porc-épics, rats, etc.
Les Rongeurs (Rodentia) sont des Mammifères caractérisés par leur système dentaire, qui correspond à un régime herbivore particulier. Ce système dentaire est incomplet. Les Rongeurs se nourrissent particulièrement de racines, de graines et de fruits qu'ils râpent avec leurs incisives et qu'ils broient avec leurs molaires; les canines leur seraient inutiles et elles n'existent pas.
-
Ragondin.
Un Ragondin.

Les incisives ou dents rongeuses sont fortes, longues, arquées, solidement implantées dans les alvéoles, taillées en biseau, et au nombre de deux à chaque mâchoire. Elles se distinguent de toutes les dents des autres Mammifères en ce que leur croissance est indéfinie, de sorte qu'elles repoussent à mesure qu'elles sont usées par l'usage continu qu'en fait l'animal; l'absence d'émail sur leur face postérieur facilite l'usure. Le tranchant de ces dents est conservé par le frottement continu qu'elles exercent l'une sur l'autre. Ces incisives ne peuvent guère saisir une proie vivante, ni déchirer de la chair; elles ne peuvent pas même couper les aliments, mais elles servent à les limer, à les ronger. 

Lorsque ces animaux restent quelque temps sans avoir à ronger quelque substance dure, les incisives, qui ont continué à croître par leur base, se repoussent mutuellement par le bord de leur couronne et deviennent une gêne pour l'animal; c'est ce qui explique que les rats et les Souris rongent parfois le bois et même les conduits en plomb pour user leurs incisives. Si l'une de celles-ci se brise accidentellement, l'opposée n'étant plus arrêtée dans son développement, s'allonge progressivement, peut percer la lèvre, empêcher la fermeture de la bouche et amener la mort de l'animal.
-

Tête de Castor.
Tête de Rongeur (Castor). - C, cavité nasale.
-D, D, incisives. - E, molaires. F, trou auditif.

Cependant chez les Lièvres et les Lapins, chaque incisive supérieure est accompagnée d'une autre incisive plus petite, placée en arrière et destinée au remplacement de la première quand elle vient à se briser.

Les molaires, dont le nombre varie de 2 à 6 par demi-mâchoire (3 chez le Rat, 5 chez le Lièvre), sont très serrées et possèdent une couronne aplatie, sillonnée de rubans transversaux d'émail; leur ensemble rappelle exactement l'aspect d'une lime. Un large espace vide ou barre sépare les incisives des molaires. La formule dentaire est la suivante :

1/2 mâchoire : i.1/1, c.0/0, m.3/4 (rat), m.5/5. (Lapin)
Les condyles de la mâchoire inférieure sont hémicylindriques et sont allongés d'avant en arrière; ils sont encastrés dans une gouttière articulaire un peu plus longue qu'eux, ce qui fait que la mâchoire inférieure peut se mouvoir librement d'avant en arrière, tandis que les mouvements de haut en bas et les mouvements latéraux sont très peu étendus.

En se déplaçant ainsi d'avant en arrière, la mâchoire fonctionne absolument comme une râpe ou une lime, et les matières alimentaires sont triturées entre les plis transversaux d'émail.

Si tous les rongeurs se ressemblent par les dents, ils ont au contraire des formes très variées. Ils sont généralement d'assez petite taille. On les trouve dans toutes les parties du globe, dans tous les climats, à toutes les altitudes, partout où la végétation n'est pas absolument éteinte; ils sont plus nombreux là où la végétation est plus riche. Ils se nourrissent de racines, d'écorce, de feuilles, de fruits, d'herbes, de légumes.
-

Mâchoire inférieure de Rongeur.
Mâchoire inférieure de Rongeur.
(Montre la râpe formée par les molaires).

Les Rongeurs sont les Mammifères les plus habiles dans l'art des constructions. La plupart passent l'hiver dans une léthargie a peu près complète (hibernation); ceux qui n'hibernent pas amassent des provisions pour passer la mauvaise saison.

Avec près de 2000  espèces répertoriées, les Rongeurs forment l'ordre de Mammifères le plus riche en espèces. Trois sous-ordres :
-

Sciuromorphes :
Ecureuils, Ecureuils volants, Marmottes, Castors, Spermophiles, Chiens des Prairies.

Hystricomorphes :
Porc-épic, Cobaye et Cabiai, Chinchilla, Ragondin, Agoutis.

Myomorphes :
Quatre super-familles :

Muroïdés
Quatre groupes :

Crucétidés: Souris d'Amérique, Dendromurinés.
Rongeurs de Madagascar.
C. de l'Ancien Monde (Hamsters).
Siphnées (Rats-taupes).
Microtidés : Campagnols, Lemmings, Rats musqués.

Gerbillidés : Gerbilles, Rats des sables

Muridés : Murinés (Rats, Mulots, Souris), Rhynchomyinés (Rat-musareigne), Hydromyinés, Otomyidés.

• Gliroïdés : Loirs, Lérots, Muscardins.

• Dipodoïdés : Gerboises, Sicistes.
Les Sicistes (genre Sicista) ou Smithes ont mérité d'être distingué des autres, à cause de ses dents molaires, qui sont au nombre de trois paires à la mâchoire supérieure, et de quatre à l'inférieure. Le Sicista subtilis - Sminthus loriger Nathusius, Nordmann (Fauna pontica, p. 49, pl. 3), Mus lineatus Lichtenstein, Sm. Nordmanni Keyserling et Blasius. Il est un peu plus petit qu'une Souris gris-brunâtre, entremêlé de poils jaunâtres; jaune-roussâtre sale sur les côtés, et pourvu d'une bande noire depuis le milieu du dos jusqu'à la queue; ses dents incisives sont jaunâtres en dehors. Ce petit Mammifère vit en Crimée. 

• Géomyoïdés : Gauphres, Rats-kangourous.

-
Mulot.
Rat des moissons.
Mulot.
Rat des moissons.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2008. - Reproduction interdite.