.
-

Les Bryozoaires
Les Bryozoaires, du grec bruon = mousse, et zôon = animal, sont un embranchement d'animaux peu évolués, dont les tentacules sont garnis de cils vibratils sur leurs bords, dont le canal digestif, composé de dilatations et de rétrécissements alternatifs, a une bouche et un anus distincts. Ce sont des organismes de petite taille, marins ou d'eau douce, vivant en colonies fixées à la surface des objets les plus divers (pierres, algues, fragments de bois), et même parfois sur des vers. (On les a anciennement comparés à touffes de mousse microscopique d'où vient leur nom, mais l'analogie, est des plus grossières.). 

Chaque Bryozoaire est contenu dans une petite loge de nature calcaire ou cornée, qu'il sécrète lui-même; et où il peut se retirer complètement. Cette cellule s'ouvre par un orifice, par où l'individu peut, à sa volonté, faire sortir la partie antérieure de son corps, qui porte les organes de préhension. Les loges se conservent après la mort de l'animal; leur mode d'association, leur forme générale et celle de leur ouverture sont les caractères essentiels qui servent à la détermination, et qui sont ainsi applicables même en l'absence des parties vivantes, et par suite pour l'étude des Bryozoaires fossiles.

Chaque individu ou zoïde se compose : 

1° d'un tégument qui double intérieurement la loge et la sécrète ; 

2° d'une masse viscérale séparée du tégument par la cavité générale, et qui comprend essentiellement le tube digestif, le ganglion nerveux, etc. ; 

3° du lophophore, organe tout à fait caractéristique, constitué par un disque charnu orné d'une couronne de tentacules ciliés servant à la préhension, et entourant la bouche

Dans le sous-embranchement des entoproctes, les tentacules forment un cercle à l'intérieur duquel est l'anus; dans celui des ectoproctes, le plus nombreux, les tentacules sont disposés suivant, un double fer à cheval et l'anus est en dehors de la couronne tentaculaire. On observe, fréquemment chez les Bryozoaires des modifications profondes dans certains individus qui s'adaptent à certaines fonctions exclusives : tels sont les aviculaires et les vibraculaires, destinés à la défense des colonie, et les ovicelles, dont les viscères avortent et ne sont plus que des chambres où les larves sont protégées. les individus normaux sont sexués, mais présentent de plus à un haut degré la faculté de produire par bourgeonnement d'autres individus. 

Les Bryozoaires ont été comparés anciennement aux polypes hydraires, à cause de leurs tentacules; plus plus tard on les a rapprochés des Mollusques, dans un embranchement des Molluscoïdes, parce qu'ils ont le tube digestif replié en U. Mais ils ont également des affinités avec les Rotifères, vers solitaires à un seul segment, et avec les Brachiopodes, dont les larve ressemblent beaucoup à un individiu de bryozoaire. (NLI).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.