.
-

Les artères

Les artères sont des vaisseaux qui portent le sang du ventricule gauche du coeur vers toutes les parties du corps, et du ventricule droit vers les poumons

Elles ont pour origine un tronc principal, qui est l'aorte pour le ventricule droit et l'artère pulmonaire pour le ventricule gauche. Chacun d'eux conserve à peu près le même diamètre jusqu'à sa bifurcation, diminuant insensiblement après avoir donné naissance à des collatérales; il en est de même pour les branches principales de ces troncs; mais cette diminution n'est pas en rapport avec l'importance des branches secondaires, de sorte que la réunion des calibres de ces branches serait beaucoup plus considérable que celui du tronc principal. La paroi des artères est essentiellement élastique comme le caoutchouc; elle cède sous l'impulsion du sang, de sorte que l'artère se dilate à chaque battement du coeur (pouls) et, en se contractant ensuite, elle reprend son calibre normal et chasse du côté des capillaires le sang qui l'a distendue. La marche du sang vers les capillaires est dirigée par la présence des valvules à l'orifice de l'artère principale dans le ventricule, et qui sont situées de manière à empêcher le sang de rentrer des artères dans le coeur. Il n'en existe pas d'autres dans le système artériel. 

L'artère coupée en travers reste béante; elle paraît jaune à l'intérieur et gris rosé ou blanchâtre à l'extérieur. Sa paroi est composée de trois couches : une externe, celluleuse ou adventice; une moyenne, composée de fibres élastiques et de fibres musculaires; une interne, de nature séreuse, formée d'une couche d'épithélium pavimenteux. La couche moyenne est la plus épaisse de toutes; c'est elle qui donne aux artères leur contractilité, leur élasticité et leur couleur jaune. Les artères ont elles-mêmes de petits vaisseaux qui rampent dans les parois, comme tous les autres organes, et qu'on appelle vasa vasorum; elles contiennent des nerfs appelés vaso-moteurs, qui les accompagnent jusqu'à leurs plus fines ramifications, et qui président à leurs fonctions. 

Les artères sont situées dans la profondeur des tissus, au voisinage des os, et dans le sens de la flexion, aux membres; elles sont ainsi mieux à l'abri des blessures qui peuvent les atteindre; certains muscles les accompagnent dans leur parcours et servent de point de repère aux chirurgiens pour en faire la ligature; elles sont également accompagnées par une veine, dite satellite; cependant au cordon ombilical, de même que pour les artères coronaires du coeur, il y a deux artères pour une veine; au-dessous du genou et au-dessous du coude, au contraire, les artères sont entre deux veines; on trouve aussi en même temps des vaisseaux lymphatiques et des nerfs; le tout est environné d'un tissu cellulaire plus ou moins épais. Les artères sont réunies les unes aux autres par des vaisseaux plus ou moins volumineux appelés anastomoses; celles-ci sont très nombreuses dans les petites artères, au voisinage des capillaires


.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.