.
-

Veine

Les veines sont des canaux vasculaires qui ramènent au coeur le sang distribué dans toutes les parties du corps par les artères. Elles constituent deux systèmes : le système veineux général, le système veineux abdominal ou veine porte.

Le système veineux général comprend les oreillettes du coeur, le système de la veine cave supérieure et le système de la veine cave inférieure. L'oreillette droite du coeur reçoit les veines caves et la veine coronaire ou cardiaque; l'oreillette gauche, les veines pulmonaires. La veine cave supérieure constitue un tronc qui résulte de la réunion des veines innominées ou brachio-céphaliques. Celles-ci se divisent en veine sous-clavière ou veine du membre antérieur, et en veines jugulaires ou veines de la tête et de la face. Les sinus veineux de la dure-mère, situés dans le crâne, reçoivent le sang veineux de l'encéphale et le versent dans les jugulaires.

La veine cave inférieure naît de la réunion des deux veines iliaques primitives, au niveau de la quatrième vertèbre-lombaire, remonte le long de la face droite du rachis, passe derrière le foie et traverse l'orifice fibreux du diaphragme et le sac fibreux du péricarde pour se jeter dans le coeur. Durant son trajet, elle reçoit la sacrée moyenne, les lombaires, la spermatique droite, les rénales, les sus-hépatiques et les diaphragmatiques inférieures. 

La veine porte abdominale résulte de la réunion des veines mésaraïques et sphénique (veines intestinales et veine de la rate). Son tronc monte dans le sillon transverse du foie et là se bifurque pour pénétrer dans les deux lobes du foie où ses divisions rameuses vont constituer la veine porte hépatique. Celle-ci forme les veines péri-lobulaires qui, par l'intermédiaire du réseau capillaire lobulaire, déverse son sang dans la veine intra-lobulaires ou veine centrale, origine du système des veines sus-hépatiques qui se déversent dans la veine cave inférieure.

Le système veineux définitif est précédé d'un système veineux primitif constitué par deux veines longitudinales et latérales régnant le long du corps de l'embryon, les veines cardinales. Au niveau du coeur, un tronc transversal réunit de chaque côté ces veines au sinus veineux du coeur; ce sont les canaux de Cuvier. Des quatre veines cardinales, les deux supérieures deviendront les veines jugulaires, les deux veines inférieures les veines azygos

Canaux de Cuvier, c'est l'origine des deux veines caves supérieures, dont l'une s'atrophie ultérieurement. 

Veines diploïques. Veines du diploé des os

Veines de Santorini. Veines qui sortent du crâne par des trous pour communiquer avec les veines extérieures.

Veines de Galien. Il y en a deux : la veine de Galien du coeur ou tronc des petites veines coronaires ou cardiaques, et la veine de Galien du cerveau ou tronc des veines ventriculaires qui se jette dans le sinus droit de la dure-mère.

 Veines de Jacobson (Veine porte).

Veines lactées (Vaisseaux lactés).

Grande veine lymphatique (Vaisseaux lymphatiques).

Les veines, pour la plupart, sont garnies à leur intérieur de replis paraboliques nommés valvules, dont le bord est dirigé du côté du coeur, de manière que la colonne de sang qui coule vers le coeur refoule ces plis sans empêchement contre la paroi, tandis que, si une cause quelconque s'oppose à la marche de ce fluide vers le coeur, elles puissent être abaissées pour empêcher le reflux de la colonne sanguine. 

Les parois des veines sont constituées par trois tuniques : la tunique externe ou celluleuse, la tunique moyenne, fibreuse et musculaire (fibres lisses), l'interne ou fibro-élastico-épithéliale (endoveine). (A19).

Le système veineux.
Schéma du système veineux humain.
rr, à gauche les deux reins. - r, à droite la rate. - e, estomac. - p, pancréas. - in, intestin.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.