.
-

Simplicius

Simplicius est un philosophe néo-platonicien, né en Cilicie vers 500. Disciple d'Ammonius, fils d'Hermias, surtout de Damascius, il accompagna ce dernier en Perse, après la fermeture de l'école d'Athènes par Justinien (529), avec Diogène et Hermias de Phénicie, Isidore de Gaza, Eulamius de Phrygie et Priscianus. Simplicius, à son retour, après 532, s'établit à Athènes où il écrivit, enseigna peut-être comme particulier et probablement mourut à une époque que nous ignorons.

II a composé un Abrégé de la Physique de Théophraste et un Commentaire de la Métaphysique d'Aristote que nous n'avons plus; des Commentaires sur les Catégories, les traités de l'Ame et du Ciel, la Physique d'Aristote, sur le Manuel d'Epictète, qui ont été conservés et plusieurs fois publiés. 

Dans son commentaire du Traité du Ciel, Simplicius ne fait le diamètre du Soleil qu'environ cent fois plus grand que celui de la Terre; il dit qu'il y a des étoiles plus grandes que le Soleil, et que la Lune ne nous montre pas toujours la même face; enfin il pense, comme Aristote, que ce ne sont pas les planètes qui tournent autour de la Terre, mais seulement les sphères qu'elles portent. (Hoefer). 
Il veut concilier Aristote et Platon et s'en réfère à Jamblique. C'est un défenseur du néo-platonisme. Il unit les représentants de l'hellénisme et rattache à son école Aristote et même Epictète, un des stoïciens les plus religieux, pour combattre le christianisme, dont il réfute la thèse, admise par Philopon, de la création du monde dans le temps. 

Mais par la théorie de la matière première, substratum de toutes les formes, jointe à celle des démons hyliques, des esprits de la nature et des génies des éléments, il a contribué, comme l'a montré Berthelot, à édifier l'alchimie du Moyen âge, dont les conceptions dominent la chimie jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. 

En outre, il a été souvent invoqué et suivi par saint Thomas et ses contemporains, qui trouvaient un interprète d'Aristote, non plus fidèle, mais moins dangereux qu'Averroès, dans cet ancien adversaire des chrétiens, avec lesquels il a d'ailleurs tant de points communs. (François Picavet).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.