.
-

Le Pinde
Le Pinde est une chaîne de montagnes qui s'étend parallèlement à l'Adriatique du Nord-Nord-Ouest au Sud-Sud-Est. C'est une chaîne calcaire, humide, enchevêtrée, couverte de forêts de sapins, pins, cèdres nains, hêtres et chênes. 

Le Pinde était habité anciennement par deux peuples, toujours insoumis, nommés les Athamanes au Nord, les Dolopes au Sud. Les Turcs ne s'aventuraient jamais au milieu d'eux. Aussi le Pinde devint-il un repaire de brigands. Sous Ali Pacha, ces brigands devinrent des héros de l'insurrection et ne s'apaisèrent complètement que lorsqu'ils furent Grecs. Ils devinrent bergers et cultivateurs.

Le Pinde s'élève entre l'Albanie et l'Epire d'une part, la Thessalie (Grèce) et la Macédoine de l'autre, de la région des lacs Okhrida et Prespa jusqu'au Tymphreste (Velouchi). La frontière gréco-albanaise coupe la chaîne en deux : au Nord, le Pinde albanais; au Sud, le Pinde grec. 

Le Pinde albanais.
La partie albanaise est souvent désignée sous le nom de Grammos qui n'appartient en propre qu'au massif le plus remarquable, sinon le plus élevé (1450 m), de la chaîne. Et, en effet, au Nord du Grammos, s'allongent les monts Voïnon dont l'altitude atteint 1827 m et la Morova Planina. Tandis qu'au Sud la Salonika près de Samarina s'élève à 2575 m. La frontière coupe pour ainsi dire le nœud du Pinde, la région des monts Sorianu (1564 m), Zygos (1551 m), et Peristeri (2195 m).

Le Pinde grec.
En Grèce, le Pinde est partagé en trois chaînes parallèles : le Pinde proprement dit, à l'Ouest, dominant la Thessalie, avec les monts Karava (2124 m), Boutsikaki (2156 m), Tsournata (2168 m), Oteri (2132 m); une chaîne médiane entre l'Achéloos et l'Arachtos avec le Kakardista (2375 m), le Spelia (2326 m); enfin un rameau occidental sans grande importance.

Le Pinde donne naissance à de nombreux cours d'eau : l'Osum et le Devol au Nord; le Viosa, le Venetikos, le Penée, l'Achéloos et l'Arachtos au centre.  (A.-M. B.).


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.