.
-

Animaux > Oiseaux > CoraciaeUpupiformes
Les Huppes
Upupa
Les Huppes (Upupa Linné) sont de jolis Oiseaux, à peu près de la taille d'un Merle, mais de forme plus sveltes, qui habitent les contrées chaudes et tempérées de l'Ancien monde et qui se reconnaissent immédiatement à leur bec grêle et légèrement arqué, à leur tête ornée d'une touffe de plumes érectiles, à leur livrée de couleurs harmonieuses, où le brun rougeâtre, le fauve, le blanc et le noir se marient de la façon la plus agréable à l'oeil. 

Placés autrefois par Cuvier dans la tribu des Ténuirostres, avec des Grimpereaux et des Paradisiers à bec grêle, les Huppes sont maintenant rangées, avec les Irrisor de l'Afrique tropicale et méridionale, dans une famille particulière (Upupidés) très nettement caractérisée par la forme du sternum, de la tête, du bassin et par d'autres particularités ostéologiques. Cette famille est peu nombreuse en espèces : on connaît la Huppe africaine (Upupa africana), la Huppe de Madagascar (Upupa marginata), et, en Europe, la Huppe fasciée (Upupa epops L.). 
-

Huppe fasciée.
Huppe fasciée (Upupa epops) et son oeuf.

La Huppe fasciée est répandue depuis l'Europe occidentale jusqu'en Inde méridionale et se retrouve aussi dans l'Afrique septentrionale. Pendant la belle saison, de mars à la fin de septembre, elle n'est pas très rare dans notre pays, où elle est désignée vulgairement sous le nom de Coq-bois ou Coq de bois, de Bout-bout, de Puput, etc. Elle se tient à la lisière des bois, dans les pâturages, dans les terrains incultes et ne se laisse que difficilement approcher. Sa nourriture consiste principalement en larves de Diptères et en Coléoptères qu'elle va chercher avec son long bec dans les excréments des animaux.

Dans certains pays du Sud, elle se montre assez peu farouche. On la voit même parfois venir nicher jusque dans les murs des habitations. En Europe, au contraire, la Huppe dépose dans une fente de rocher ou dans le creux d'un arbre, rongé par les ans, ses oeufs d'un gris cendré ou verdâtre, au nombre de quatre ou cinq par couvée. Les petits naissent et se développent dans un espace étroit où leurs excréments s'accumulent et se mêlent aux matières stercoraires adhérentes aux insectes que les parents ne cessent de leur apporter : il n'est donc pas étonnant que les Huppes, dans les premiers temps de leur existence, exhalent une odeur infecte qui justifie la répugnance dont ces Oiseaux sont l'objet dans plusieurs contrées, en dépit de leurs formes élégantes et de la beauté de leur plumage. Mais cette odeur disparaît à l'automne, époque à laquelle les Huppes partent passer l'hiver sous un ciel plus clément. (E. Oustalet).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2017. - Reproduction interdite.