.
-

Le Milanais

Duché de Milan, Milanez ou Milanais. - Ancienne division de l'Italie septentrionale, ainsi nommée de Milan, sa capitale, était borné au Nord par la Suisse, à l'Est par les possessions vénitiennes et le duché de Mantoue, au Sud par le Pô et à l'Ouest par le Piémont. Après avoir fait successivement partie de la Gaule Transpadane, de la monarchie des Lombards, de celle de Charlemagne, ce pays passa, dans le courant du Xe siècle, aux mains des empereurs d'Allemagne; pendant les guerres entre l'empire et la papauté, il s'érigea en une sorte de république vassale de l'empire, et fut régi par plusieurs grandes familles, notamment par les Della Torre à partir de 1257, et par les Visconti dès 1277. Sous ces derniers, l'empereur Wencalas érigea le Milanais en duché en faveur de Jean Galéas Visconti (1395). Aux Visconti succédèrent les Sforza (1450) , en la personne de François Sforza. De 1499 à 1547 les rois de France Louis XII et François I disputèrent aux empereurs la possession du Milanais, sur lequel ils avaient des droits du chef de Valentine Visconti, femme de Louis I d'Orléans, frère de Charles VI. Après la mort du dernier des Sforza, François Marie, en 1535, Charles-Quint investit de ce duché son fils Philippe Il (devenu ensuite roi d'Espagne), 1540. Les successeurs de ce prince le possédèrent jusqu'en 1700.

Pendant la guerre de la succession d'Espagne, l'Autriche s'empara du Milanais et les traités lui en confirmèrent la possession. Elle en céda néanmoins plusieurs parties au roi da Sardaigne pour prix de son concours aux deux guerres de succession d'Espagne et d'Autriche, notamment les provinces d'Alexandrie, de Valence, de Lomelline, le val de Sesia, Tortone, Novare, etc. Diminué ainsi d'un grand tiers, le duché de Milan comprenait encore : 

1° le Milanais proprement dit (Milan, Monza, Merate, Cassano, Bicocca, Marignan); 

2° partie du canton d'Anghiera; 

3° Côme et son territoire; 

4° le Pavesan;

5° le Lodesan; 

6° le Crémonais; le Mantouan y fut réuni en 1785. 

Le Milanais fut envahi par les Français à la fin du XVIIIe siècle : le traité de Campo-Formio (1797) le fit entrer dans la République Cisalpine, d'où il passa dans le royaume d'Italie (1805). En 1815 il fut donné à l'Autriche et forma la plus grande partie du gouvernement de Milan dans le royaume Lombard-Vénitien. Enlevé à l'Autriche en 1850 par les armées combinées de la France et de la Sardaigne, il a été réuni en 1860 au royaume d'Italie, et a suivi ensuite le destin de l'Italie.

Voici les noms des capitaines, seigneurs et ducs de Milan depuis 1257 :
-

Della Torre

Martin, 1257
Philippe, 1263
Napoléon, 1265-1277

Visconti.

Othon, 1277
Matthieu I, 1295
Galéas, 1322
Azzon, 1328
Luchin, 1339
Jean, 1349
Matthieu II, 1354
Galéas Il, 1356-1378
Barnabo, 1356-1385

J.- Galéas (duc à partir de 1395), 1378-1402 
J.-Marie, 1402 
Philippe-Marie, 1412-1447
 
 

Sforza

François, 1450
Galéas-Marie, 1466 
Jean-Galéas-Marie, 1476 
Ludovic ou Louis, dit Ludovic le Maure, 1494 
(Louis XII, roi de France), 1500
Maximilien, 1512 
(François I, roi de France), 1515 François-Marie, 1521-1535

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.