.
-

Emirats Arabes Unis
Al Imarat al Arabiyah al Muttahidah

24 00 N, 54 00 E
Formés de sept émirats (imarat), Abu Zaby (Abou Dhabi), 'Ajman, Al Fujayrah, Ash Shariqah (Sharjah), Dubayy (Dubaï), Ra's al Khaymah, Umm al Qaywayn (Quwain), les Emirats Arabes Unis constituent un Etat du Sud-Ouest de l'Asie (péninsule Arabique). Riverain du golfe arabo-persique et du golfe d'Oman, le pays est frontalier avec l'Arabie Saoudite et le sultanat d'Oman. D'une superficie de 83.600 km², il est peuplé de 5,31 millions d'habitants (2012). La capitale est Abou Dhabi (604.000 habitants). Autres grandes villes : Dubaï (1,4 million d'habitants), Sharjah (550.000 hab.), Al Ayn (410.000 hab.), etc.

Carte des Emirats Arabes Unis.
Carte des Emirats Arabes Unis  (source : The World Factbook). 
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

Histoire des Émirats Arabes Unis.
L'Ancienne Côte des Pirates, dont l'histoire pendant longtemps pouvait presque tout entière être résumée par son nom (on y pêchait aussi des perles et on y pratiquait la traite des esclaves), a d'abord été placé sous l'autorité du sultanant d'Oman. Elle a commencé à intéresser le Royaume-Uni au XIXe siècle, qui, à la suite d'une série de traités, en a pris le contrôle de la défense et des affaires étrangères. Le pays est devenu la Côte de la Trêve puis a été connu sous le nom d'Etats de la Trêve (Trucial States). 

Dès les années 1930, la découverte de pétrole a permis une réorientation de l'économie, notamment à Abu Dabhi qui a commencé à prendre de l'importance dès cette époque. En 1971, après le retrait des Britanniques, six de ces Etats  (Abu Dhabi, Ajman, Al Fujayrah, Ash Shariqah, Dubaï, et Umm al Qaywayn) ont fusionné pour former les Émirats Arabes Unis (EAU). Ils ont été rejoints en 1972 par Ras al-Khaïmah. 

-

Dubaï, avec au premier plan l'hôtel Burj Al Arab.

Le pétrole a  fait des Émirats un pays riche. Cela, ajouté à une position modérée dans les relations internationale, leur a permis dee jouer un rôle déterminant dans la conduite des affaires de la région. Cependant, après une longue période de consensus intérieur, la crise économique mondiale, vivement ressentie par le pays, et contemporaine de l'effervescence qui a agité tout le monde arabe en 2010-2011, a été à l'origine de revendications nouvelles. Ainsi, en mars 2011, environ 100 militants et d'intellectuels émiratis ont publié sur Internet et envoyé au gouvernement une pétition appelant à une réforme politique, notamment à la mise en place d'un parlement avec les pleins pouvoirs législatifs.

Afin d'endiguer les troubles, quelques réformes institutionnelles allant modérément dans un sens d'ouverture démocratique, ont eu lieu. Le gouvernement a annoncé en outre un programme pluriannuel d'investissement, à hauteur de 1,6 milliard de dollars pour développer les infrastructures dans les Émirats du Nord, qui sont les moins bien développés. 

-
Plan d'Abu Dhabi.
 plans d'Abu-Dhabi et de Dubaï (source : Contributeurs d'OpenStreetMap).
Plan de Dubai.

Economie des Emirats Arabes Unis.
Les Émirats Arabes Unis ont une économie ouverte, avec un revenu par habitant élevé et un excédent commercial. Grâce à leurs ressources pétrolières, les Émirats Arabes Unis ont connu, depuis les années 1970, une profonde transformation : cette bordure de désert déshéritée est devenue un Etat moderne et prospère. La réussite des efforts de diversification économique ont réduit la part de la production pétrolière et gazière dans le PIB  à 25%. La création de zones  de libre-échange, permettant l'implantation d'entreprises 100% étrangères sans impôt contribue à attirer les investisseurs étrangers. 

La crise financière mondiale et le resserrement du crédit international ont impacté l'économie des Émirats en 2009 et 2010. Les autorités émiriennes essayé d'atténuer les effets de la crise par l'augmentation les dépenses et par le renforcement des liquidités dans le secteur bancaire.

C'est Dubaï, exposé à l'effondrement du marché immobilier, qui a le plus souffert de la crise. Dubaï a manqué de liquidités suffisantes pour honorer ses obligations financières, ce qui a suscité une inquiétude mondiale quant à sa solvabilité. La Banque centrale des EAU et les banques basée à Abu Dhabi ont dès lors été conduites à intervenir, et en décembre 2009 Dubaï a reçu 10 milliards de dollars de prêts supplémentaires de l'émirat d'Abu Dhabi.

Les Émirats Arabes Unis comptent désormais sur un lent rebond de leur économie. La dépendance pétrolière, une main-d'œuvre composée d'un grand nombre d'expatriés, et les tendances inflationnistes croissantes constituent d'importants défis à long terme. Le plan stratégique du Émirats Arabes Unis pour les prochaines années se concentre sur la diversification et la création de davantage d'opportunités pour les ressortissants nationaux grâce à une meilleure éducation et à une augmentation de l'emploi dans le secteur privé.

-
Dubai : les archipels artificiels le long de la côte.
Les archipels artificiels construits le long de la côte de Dubaï. La municipalité de Dubai est la plus grande ville des Emirats Arabes Unis, et a acquis une réputation mondiale avec le développement de grandes œuvres architecturales, telles que celles-ci. Les deux îles en forme de palmier - Palm Jumeirah, à gauche, et Palm Jebel Ali, apparaissent comme des palmiers stylisés, vu du dessus. Les îles du Monde (près du bord gauche) évoquent une carte approximative du monde.Chaque île étant supposée représenter un pays.
Dubai : Palm Jumeirah.
lLe Palm Jumeirah. La presqu'île artificielle et les îles qui composent Palm Jumeirah à Dubaï est une structure en forme de palmier, avec 17 feuilles immenses encadrés par une barrière protectrice de 11 km. C'est le premier des trois projets résidentiels et commerciaux en forme de palme entrepris à Dubaï. Images : Nasa.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2012. - Reproduction interdite.