.
-

Les Gépides

Les Gépides étaient un peuple germanique appartenant au groupe gothique. Il apparaît vers l'an 250, à coté des Burgondes, vers l'embouchure de la Vistule. Le roi gépide Fastida vainquit les Burgondes et les força à émigrer. On retrouve ensuite les Gépides sur le bas Danube, où ils avaient suivi les Goths.

Comme les Ostrogoths, ils devinrent vassaux des Huns. Leur roi Ardaric prit part à la campagne de 451 et combattit aux champs Catalauniques. A la mort d'Attila, les Gépides se révoltèrent et furent parmi les vainqueurs de la bataille de la Netad, qui les affranchit. Ils s'établirent alors dans l'ancienne Dacie et furent stipendiés par l'empire romain. En 489, ils voulurent barrer la route aux Ostrogoths de Théodoric; leur roi Traustila fut vaincu sur les bords de l'Ulca (Save?).

Une fraction du peuple suivit le vainqueur en Italie. Le reste demeura sur le Danube, et les conflits de frontière continuèrent avec les Ostrogoths. Les Gépides disparurent peu après ceux-ci. Les Lombards détruisirent leur royaume. Le fils de Turisund, déjà vaincu en 551, Cunimund, engagea contre Alboin, roi des Lombards, une lutte décisive (566). Il fut tué de sa main; son crâne servit de coupe à Alboin, qui épousa sa fille Rosamonde.

Une partie des Gépides s'agrégèrent aux Lombards; le reste, fut soumis par les Avars. Leur nom disparut. (GE).

.


[Histoire politique][Biographies][Cartothèque]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.