.
-

Les départements français (outre-mer)
Mayotte

12 50 S, 45 10 E
Mayotte est une île de l'Afrique australe (archipel des Comores), département et région d'outre-mer appartenant à la France, entre 12°39' et 12°59' de latitude Sud; 45°46' et 45°2' de longitude Est. Elle a 40 kilomètres environ dans sa plus grande dimension; sa largeur est de 8 à 55 kilomètres; 350 km². Vue du large, c'est une île très accidentée; une chaîne de montagnes d'origine volcanique la traverse dans toute sa longueur (points culminants : monts Mavlegani (ou Benara), 660 m; pic Ouchongi, 642 m; mont Msapéri, 560 m; mont Koualey, 446 m); cette chaîne offre plusieurs plateaux avec d'excellents pâturages; les flancs des montagnes sont couverts de forêts, mais leur sommet est dénudé. Le sol est inégal et montueux. Un grand nombre de ruisseaux forment des aiguades qui n'assèchent jamais. Sur les côtes, hachées de ravines profondes, la mer pénètre assez loin et forme des marais. 
L'histoire de Mayotte. - Mayotte fut découverte en 1527 par le Portugais Diego Ribero (La découverte de l'Afrique) et visitée en 1599 par le Hollandais Davis, en 1607 par l'Anglais Paris, en 1720 par Hamilton. Le roi sakalave du Bouéni, Adrian Souli, chassé de Madagascar, s'était réfugié à Mayotte en 1831; il ne tarda pas à entrer en lutte avec les chefs indigènes; avec l'aide du sultan d'Anjouan, il conquit l'île. En 1840, le lieutenant de vaisseau Jehenne la visita et fut frappé des avantages que présentait la situation de Mayotte; il les signala à l'amiral de Hall, gouverneur de Bourbon ( = l'île de la Réunion); le 25 avril 1841, le capitaine Passot, envoyé par l'amiral, décida Adrian Souli à signer un traité par lequel il cédait Mayotte à la France moyennant 5000 F. de rente viagère; la prise de possession eut lieu le 13 juin 1843. En septembre. 1843, le sultan d'Anjouan, Selim, renonça en faveur de la France aux prétentions qu'il avait sur Mayotte. Rattachée administrativement aux Comores, alors colonies de la France, Mayotte fut ensuite la seule île de l'archipel à voter, en 1974, pour rester dans le giron français. Les Comores ayant choisi à cette date de devenir indépendantes. Un référendum tenu en mars 2009 a conduit au changement de statut de Mayotte qui est passée de celui de collectivitité territoriale à celui de département français d'outre-mer en mars 2012.
L'île de Mayotte est entourée, à une distance de 4 à 11 kilomètres, presque entièrement de récifs coralliens dont les ouvertures laissent passer les bâtiments; le chenal compris entre la côte et cette barrière constitue d'excellents mouillages, notamment la rade de Dzaoudzi et la baie Bouéni. Sur la ceinture des récifs, sont les petites îles d'Andréma, Dzaoudzi (qui accueille l'aéroport), Pamanzi (excellents pâturages), Bouzi, Ajaugua, Zambourou, etc.
-
Carte de Mayotte.
Carte de Mayotte. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte plus détaillée).

L'année se partage en deux saisons  : la saison des pluies dure de la fin d'octobre à la fin d'avril. La température moyenne est de 25,25 °C; elle varie de 20 à 31°.

L'activité économique de Mayotte repose principalement sur le secteur agricole (élevage de bétail notamment), ainsi que sur la pêche. Le territoire n'est pas autosuffisant et doit importer une grande partie de ses besoins en nourriture, principalement de la Métropole. Le développement d'économie et de futur de l'île dépendent fortement d'aide financière française, qui contribue de façon importante au PIB. L'éloignement de Mayotte est un obstacle au développement du tourisme. (G. Regelsperger).
-

Carte de Mayotte.
Carte de Mayotte.


Jean Martin, Histoire de Mayotte, Histoire de Mayotte, département Français, Indes savantes, 2010.
2846542341
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.