.
-

Heinsius

Heinsius (Daniel). - Philologue et critique  né a Gand en 1580, mort en 1655, était élève de J. Scaliger et devint à l'âge de 25 ans professeur de politique et d'histoire à Leyde. Il fut ensuite bibliothécaire et secrétaire de l'université de cette ville et historiographe de l'empire. C'était un calviniste ardent. Il a publié un grand nombre d'éditions des classiques grecs et latins, et a composé des poésies latines.
Heinsius (Nicolas). - Fils du précédent, 1620-1681. Il se forma à l'école de son père et fut également un habile philologue. Il voyagea, pour étendre ses connaissances, en Angleterre, en France, en Suède et en Italie. Il fut ensuite résident de Hollande à Stockholm. Il a publié des éditions précieuses des auteurs grecs et latins et a composé, comme son père, des poésies latines.
Heinsius (Antoine), né vers 1610, avait été pensionnaire de la ville de Delft, lorsqu'il fut envoyé par Guillaume d'Orange en ambassade à la cour de France, pour régler l'exécution du traité de Nimègue. Il garda rancune à Louis XIV de la menace d'un emprisonnement à la Bastille que lui avait faite Louvois, à qui il résistait dans une conférence. Devenu grand pensionnaire de Hollande en 1689, il fut successivement réélu jusqu'à sa mort, et il s'unit à Marlborough et au prince Eugène pour prolonger contre la France la guerre de la succession d'Espagne. Il mourut en 1720.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.