.
-

Halley

Edmund Halley est un astronome anglais, né à Haggerston, près de Londres, le 8 novembre 1656, mort le 23 janvier 1742. La longue existence d'Edmond Halley, deuxième directeur de l'Observatoire de Greenwich, s'est passée à faire des observations  astronomiques et à en tirer de remarquables conséquences et de bonnes méthodes. Il inventa dès l'âge de 19 ans une méthode pour déterminer déterminer les aphélies et les excentricités des planètes.
-
Halley.
Edmund Halley (1656-1742), par Godfrey Kneller (ca. 1721).

Charles II mit à la disposition de Halley, en 1676, tout ce qui était nécessaire à l'exécution du projet que ce dernier avait d'aller à l'île de Sainte-Hélène, afin d'y faire des observations célestes. Pendant son séjour d'un an dans cette île, il détermina la position de 341 étoiles australes, et fut le seul astronome ayant pu observer le 28 octobre 1677 un passage complet de Mercure sur le Soleil. Il reconnut aussi pendant son voyage les lois des variations de la boussole. 

Après son retour, il dressa des Tables de la Lune, s'efforça de reconnaître les lois du mouvement de cette planète. Admis à la Société royale de Londres dès l'âge de 22 ans (1678), il devint en 1713 secrétaire perpétuel de cette compagnie; il fut nommé en 1703 professeur de géométrie à Oxford, et succéda à Flamsteed dans la place d'astronome à l'observatoire de Greenwich.

Reprenant une idée déjà énoncée par Gregory, Halley a donné en 1716 une méthode pour déterminer la parallaxe du Soleil, et par suite la distance de cet astre à la Terre, au moyen du passage, qui n'a lieu que deux fois dans un siècle, de Vénus sur le Soleil. Delisle a proposé une autre méthode 1743.

Les anciens regardaient les étoiles comme étant fixes. Halley a annoncé en 1718 que Sirius, Arcturus et Aldébaran ont un mouvement propre très lent, et Cassini II a confirmé en 1738 cette découverte d'une manière indiscutable. Halley a de plus émis cette opinion, alors hardie, que les étoiles sont des soleils éclairant d'autres systèmes que le nôtre.

Découverte de la Périodicité des comètes.

Halley doit sa renommée surtout à ses travaux sur les comètes. En se servant d'anciennes observations, il calcula en appliquant les principes de Newton les distances moyennes au Soleil de 24 comètes, les éléments de l'orbite qu'elles avaient parcourue, en supposant que cette orbite est une ellipse très allongée, et les nombres d'années des périodes de leur retour. Trouvant que les comètes observées en 1531, 1607 et 1682 avaient les mêmes éléments, il en conclut qu'elles formaient un seul et même astre, ayant une période de 75 à 76 ans. Il eut même la hardiesse d'en prédire le retour de 1758 à 1759, en attribuant l'irrégularité de la période de retour à l'action des planète: rencontrées pendant ce long trajet. Cette comète, qui porte son nom, reparut en effet vers l'époque indiquée.

On lui doit une bonne édition d'Apollonius de Perge et la 1re édition des Principia de Newton (1686). Citons encore sa Theory of the variation of the magnetical compass (1683). 
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.