.
-

Perrin

Sainte-Marie Louis Jean Perrin est un architecte né à Lyon en 1835. Il entra en 1859 à l'Ecole des beaux-arts de Paris, où il fut élève de Questel. Mais c'est surtout au contact du grand architecte lyonnais Bossan, dont il fut l'adjoint à partir de 1871, qu'il acheva de former son goût. Il fut appelé à terminer les édifices et les décorations que la mort empêcha Bossan d'achever : les stalles et la décoration de la basilique de Fourvières par exemple.

L'oeuvre de Sainte-Marie Perrin est considérable. Il construisit pour ses débuts, en 1864, la chapelle du château de Dortan (Ain) et, en 1865, l'église de Saint-Cyr au Mont-d'Or (Rhône). Inspecteur des bâtiments civils pour l'Ecole vétérinaire de Lyon, on 1868, il fut nommé l'année suivante architecte eu chef du même édifice. Il a construit depuis : façade de Saint-Bruno des Chartreux, à Lyon (1869); monastère des Clarisses, à Lourdes (1878); hospice de l'oeuvre de la Croix, à Lyon (1886); chapelle des Dames carmélites, à Oullins (1890); grand séminaire de philosophie de Sainte-Foy, à Lyon (1901), et un grand nombre d'églises paroissiales. 

On voyait de lui, au Salon de 1869, où il envoya pour la première fois, deux projets d'églises paroissiales pour la ville de Lille et de Messimy et, à celui de 1870, un troisième projet d'église paroissiale. On lui doit une Notice sur Pierre Bossan, la Basilique de Fourvières, ses origines, son esthétique, son symbolisme (1896); Peintres et architectes, et diverses monographies e notices sur l'architecture. Il est correspondant à l'Académie des beaux-arts depuis 1891.

Jacques Perrin est un statuaire né à Lyon en 1847. Elève de Dumont, cet artiste, au talent sobre et sérieux, a obtenu une première médaille au Salon de 1903, pour sa Pieta, groupe plâtre, et le Sommeil de la Vierge, groupe marbre. En 1900, il exposait le plâtre de son Condorcet, dont le bronze s'élève sur le quai Conti à Paris; et une Maternité, plâtre. Il avait, en outre, contribué à la décoration du Palais du génie civil. Au pont Alexandre III, il a sculpté douze figures de pierre décorant les proues. On lui doit encore la Statue du botteleur, qui orne le square Parmentier, à Paris.
Jean Baptiste Perrin est un physicien  né à Lille en 1870 et mort à New York en 1942. Professeur à la Sorbonne et membre de l'Académie des sciences, il a reçu le prix Nobel de physique en 1926. Enseignant et vulgarisateur hors pair, il est l'auteur notamment  d'un Traité de chimie et d'un ouvrage de popularisation scientifique : Les atomes.

Jean Perrin a mené d'importantes recherches sur le mouvements brownien dans les émulsions colloïdales et, à partir de ces travaux, il a pu confirmer expérimentalement la théorie cinétique des gaz. 

Les études de Perrin ont aussi fourni la première preuve expérimentale directe de l'existence des molécules et ont permis de déterminer le nombre d'Avogadro.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.