.
-

Tournefort

Joseph Pitton de Tournefort est un botaniste né à Aix-en-Provence le 5 juin 1656, mort à Paris le 28 décembre 1708 (La botanique au XVIIe siècle). Son père le destinait à l'état ecclésiastique et le fit entrer au séminaire d'Aix. Mais à sa mort, en 1677, il jeta le froc aux orties et commença son herbier qui est devenu l'une des richesses du Muséum de Paris. En 1679, il alla à Montpellier pour étudier la médecine, se livra à de nombreuses herborisations, et en 1683 obtint la place de démonstrateur de botanique au Jardin des Plantes, grâce à la protection de Fagon, et en 1692 devint membre de l'Académie des sciences

Dans l'intervalle, il parcourut la péninsule ibérique, l'Angleterre et la Hollande, et en 1694 publia son premier ouvrage : les Éléments de botanique (Paris, 3 vol. in-8 ; éd. latine en 1700, 3 vol. in-4, avec 476 pl., et un Corollarium, 1703, in-4, avec 13 pl. ; éd. de A. Jussieu, Lyon, 1719, in-4; trad. fr., Lyon, 1797, 6 vol. in-8). 

Tournefort fut reçu docteur en médecine à Paris en 1698 et publia la même année son Histoire des plantes qui naissent aux environs de Paris (Paris, 1698, in-12; 1725, 2 vol. in-12). En 1700, il fut chargé par Louis XIV de faire un voyage dans le Levant et en Afrique; il revint en 1702, sans avoir pu explorer la Syrie et l'Égypte que ravageait la peste. II fut nommé ensuite professeur de médecine au Collège de France et publia : Relation d'un voyage du Levant (Paris, 1717, 2 vol. in-4, pl. et autres éd. ; trad. angl., 1741, et allem., 1776). 

Tournefort a créé une classification botanique qui, bien qu'artificielle, fondée qu'elle est sur la forme de la corolle, a rendu de très grands services et a régné pendant cent ans sur la botanique (Dr L. Hn).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.