.
-

Seychelles
Republic of Seychelles

4 35 S, 55 40 E
Ancienne possession britannique, indépendante depuis 1976, les Seychelles sont un archipel de l'Océan Indien, à 1100 kilomètres au Nord-Est de Madagascar, 1600 kilomètres au Nord de l'île Maurice. Il comprend plusieurs groupes d'îles : les Seychelles proprement dites  trente îlots de formation granitique et volcanique, entourés en partie de récifs coralliens; superficie de 264 km²), les îles Amirantes, et plusieurs autres îles au Sud-Ouest (Atoll de Providence, atoll de Farquhar, îles Adabra, etc.); soit en tout 41 îles granitiques et 75 îles coralliennes. La superficie de totale est évaluée à 455 km², et en 2006, sa population à 81540 habitants. L'île la plus grande et la plus peuplée est celle de Mahé (117 km²) ; vient ensuite Praslin, qui a près de 49 km².  Silhouette a 23 km², la Digue, 8 km²; Curieuse, 4 km². Et l'on citera encore : Saint-Denis, l'Ile aux Frégates, l'Ile Aride, l'Ile Plate, etc. Capitale : Victoria, dans l'île Mahé. 

Au point de vue géographique, les Seychelles sont une dépendance de Madagascar, car elles reposent sur le même socle que la grande île, dont l'axe montueux se prolonge au delà. 

« Les principales sont disposées en forme de cercle, comme si elles reposaient sur un atoll immergé d'environ 150 kilomètres de tour. Les roches émergées des Seychelles [proprement dites] ne sont pas uniquement, comme celles de l'archipel Farquhar, de l'île Providence et des Amirantes, qui les précèdent, composées de masses coralligènes, d'une faible altitude. Les monts cristallins se sont fait jour au-dessus des flots. A Mahé un sommet s'élève à 988 m, celui de Praslin atteint 914 m, à Silhouette on voit une cime de 754 m, et ces hauteurs appartiennent à une formation granitique absolument semblable à celle de Madagascar : c'est autour de ces roches primitives que les madrépores et autres animalcules bâtisseurs ont édifié leurs murailles blanches » (E. Reclus).
Le climat des Seychelles, malgré leur proximité de l'équateur, est assez modéré et agréable; les vents alternants du large renouvellent l'air et les eaux. La température dépasse rarement 29° et ne s'abaisse qu'à 26°,5, mais la nuit, elle tombe, même à 17°. Les pluies à Victoria (île Mahé) ont donné une moyenne de 2,44 m. Les cyclones atteignent cet archipel, rarement il est vrai. 

Les Seychelles sont des îles fertiles; la fréquence des pluies y favorise la végétation; des arbres fort élevés composent les forêts, des cocotiers couvrent les rivages et des îles entières. On y cultive du coton, de la canne à sucre, du café, du tabac, du riz, de la vanille, du poivre, etc. Quant à leur flore spontanée, ces îles ont été classées par Grisebach avec les autres îles océaniques et comprennent environ 340 espèces, dont une soixantaine endémiques, entre autres trois Pandanus, mais surtout le palmier à éventail, Lodoicea Seychellarum Labil., dont les fruits à la fameuse noix bilobée ne mûrissent qu'en deux îles, Praslin et la Curieuse. Les botanistes craignent que cette espèce, à aire si restreinte, ne vienne à disparaître. Aussi des mesures de protection ont-elles été prises à son égard. Parmi les grands et beaux arbres des forêts, on cite le Samaraka, rouge et blanc, le natte (Imbricaria), le faux gaiac, le sandal, le bois-damier, le latanier (Latania Cornmersonii Mart.), l'acajou blanc, le veloutier, le manglier (Terminalia), etc.

La faune ne comporte ici, pour les quadrupèdes, que ceux introduits, tels que les animaux domestiques, les chèvres particulièrement, boeuf, mouton, etc. Les reptiles et les amphibiens étaient nombreux à l'époque de la découverte, d'énormes caïmans constituaient un danger pour les humains, ils ont été détruits; mais on a presque détruit aussi les gigantesques tortues de terre, qui existent surtout dans l'archipel d'Aldabra. Il y a 15 espèces d'oiseaux, dont 13 sont spéciales à l'archipel. On élève dans les basses-cours ceux d'Europe. Les côtes sont fort poissonneuses, mais infestées de requins. Les insectes sont à peine représentés, une espèce curieuse s'y trouve, Phyllium siccifolium.

-
Carte des Seychelles.
Carte de Seychelles. Source : The World Factbook

Depuis l'indépendance des Seychelles, grâce au développement de la pêche au thon et au tourisme, le revenu par tête a pratiquement été multiplié par sept, alors qu'il était autrefois proche du niveau de subsistance. Aujourd'hui ces deux secteurs occupent 30 % de la population active et procurent à l'archipel 70% des devises.  Les autorités ont commencé depuis quelques années à encourager l'investissement étranger, en particulier pour améliorer l'hôtellerie et les autres services. Parallèlement, elles ont cherché à réduire la dépendance des Seychelles vis-à-vis du tourisme en développant l'agriculture, la pêche et la petite industrie manufacturière. L'économie reste très dépendante de la conjoncture internationale (baisses de activité enregistrées notamment en 1991, à l'époque de la Première guerre du Golfe, puis après les événements du 11 septembre 2001). Après s'être quelque peu rétablie en 2004, la situation économique s'est de nouveau dégradée en 2005-2006.

Cartes des Seychelles.

Seychelles : groupe principal.
Groupe principal -Mahé
Seychelles : les Amirantes.
Les Amirantes
Seychelles : groupe d'Aldabra.
Groupe d'Aldabra
Seychelles : groupe de Farquhar.
Groupe de Farquhar
Seychelles : îles Cosmoledo, Platte et Coëtivy.
Cosmoledo, Platte et Coëtivy
-
Cliquer sur les miniatures pour afficher les cartes.
.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.