.
-

Minerve

Minerve. - Déesse romaine d’origine étrusque composant, avec Jupiter et Junon la triade capitoline. Ses attribution étaient proches de l’Athéna des Grecs avec laquelle elle fut identifiée, quand le culte de cette dernière fut introduit à Rome sous Numa Pompilius. Minerve est donc la divinité la moins italique de la triade où elle figure avec Jupiter et Junon.

Le nom de Minerve est généralement rattaché à la racine manas, en grec menos, en latinmens.

C'est en Étrurie que la déesse apparaît d'abord, sous les appellations de Menrva, Menrfa, Meneruva, Menarva, qui fut peut-être une déesse de la foudre. 

La Minerve romaine est très spécialement la protectrice du commerce et de l'industrie et aussi des écoles. Ce n'est qu'assez tardivement qu'elle a pris le caractère d'une divinité guerrière.

Le culte de Minerve, d'après la tradition romaine, serait originaire de Faléries. Quand les Romains prirent cette ville (241), ils emportèrent Minerve et lui bâtirent un temple au pied du mont Coelius, en lui donnant le nom de Minerva capta. Cependant il y avait déjà à Rome, sur l'Aventin, un temple consacré à Minerve. De toutes manières, ce culte n'était pas ancien dans la Sabine et dans le Latium.

Minerve était fêtée aux  Minervales ou Quinquatries, qui duraient cinq jours à l'équinoxe de printemps. Elle y était associée à Mars.

Cette déesse était honorée dans tout l'Empire et recevait plus particulièrement les hommages des corporations d'artisans, des joueurs de flûte, des médecins, etc.

Il n'y a pas de figure purement romaine de Minerve. Toutes s'inspirent de la représentation de d'Athéna. Les Etrusques l'ont représentée ailée, tenant une chouette sur la main. Cet oiseau, on s'en souvient, était consacré à Athéna.



Quand Athéna fut confondue en Italie avec la déesse étrusque Mnerfa, devenue la Minerve des Latins, celle-ci reçut les traits de la divinité athénienne. Les plus anciens sanctuaires de Minerve chez les Romains s'élevaient sur les monts Capitolin, Aventin et Caelius; l'empereur Domitien en fit élever plusieurs, entre autres celui d'où est resté à une partie de Rome moderne le nom de Minerva. C'est là qu'a été découverte la Pallas Giustiniani.

En 1797, on a trouvé à Velletri une Pallas colossale en marbre de Paros, qui est aujourd'hui au Musée du Louvre. Cet établissement possède une Minerve d'un seul morceau d'albâtre oriental : la déesse est représentée tenant dans la main gauche une chouette; sa poitrine est couverte de l'égide bordée de serpents et où est figurée la tête de Méduse sur un fond d'écailles. B.

Athéna / Minerve
Statues de Minerve (Athéna).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2006. - Reproduction interdite.