.
-

Saint Jean, apôtre. - Jean, fils d'un pécheur du lac de Génésareth, du nom de Zébédée, fut, ainsi que son frère Jacques, une des premières personnes qui s'attachèrent à la fortune de Jésus de Nazareth. Les deux frères forment avec Pierre un cercle plus intime, auquel Jésus confie volontiers ses plus secrètes pensées; les membres de ce petit groupe se mettent volontiers en avant et manifestent leurs ambitions avec une intempérance qui leur vaut de sévères avertissements. Dans les premiers temps de l'Eglise chrétienne, Jean continue de faire partie du triumvirat apostolique qui prétend décider souverainement de l'orientation de la jeune communauté. De son côté, le quatrième évangile nous représente Jean comme le disciple bien-aimé de Jésus, que celui-ci initie aux raffinements d'un mysticisme singulièrement complexe. D'autre part, la tradition ecclésiastique vent que Jean se soit, quelque temps avant la destruction de Jérusalem, fixé en Asie Mineure; il aurait, au cours de sa longue vieillesse, imprimé aux communautés chrétiennes de ce pays, la marque de sa conception particulière du christianisme. En somme, la personne de l'apôtre Jean reste entourée d'une fort grande obscurité; elle ne peut prendre corps que pour ceux qui lui attribuent la composition soit de l'Apocalypse, soit de l'Evangile et des Epitres johanniques; mais aucun de ces cinq ouvrages ne saurait être attribué à l'un des disciples immédiats de Jésus. (M. V.).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.