.
-

Crèvecoeur

Crèvecoeur-sur-l'Escaut est une commune du département du Nord; population : 650 habitants. Les seigneurs de Crèvecoeur sont mentionnés dans l'histoire depuis le XIIe siècle. Vestiges de très anciennes fortifications et ruines d'un château féodal du XIIe siècle. Eglise du XVIe siècle; église moderne en brique, de style roman. A 4 km au Sud de Crèvecœur, ruines de l'ancienne abbaye de Vaucelles fondée en 1131. Cloître roman et fondations de l'église bâtie de 1191 à 1216 par les architectes Villard de Honnecourt et Pierre de Corbie.
Crèvecoeur-le-Grand (Crèvecoeur-les-Lihus) est une commune du département de l'Oise. Population : 3100 habitants. Ce village était le chef-lieu d'une importante seigneurie qui donna d'abord son nom à une illustre maison issue de celle de Breteuil, par Hugues de Breteuil, qui eut Crèvecoeur en partage vers 1157. Les membres les plus connus de cette maison furent Guillaume, évêque de Coutances en 1390; Jacques, Antoine et surtout le maréchal d'Esquerdes, Philippe de Crèvecoeur.
--
Cr-vecoeur-le-Grand : le château.
Le château de Crèvecoeur-le-Grand. © Photo : Serge Jodra, 2009.

 La seigneurie vint par alliance, en 1517, aux Gouffier de Bonnivet, puis par vente, en 1659, aux Hanival, seigneurs de Mainevillette, d'où elle passa successivement aux Clermont-Tonnerre et aux La Rochefoucauld. Le 23 mars 1590, le sieur de Gribeauval, chef ligueur de Beauvais, pilla l'église et le bourg qu'il ruina de fond en comble et qui fut ravagé de nouveau par les Espagnols en 1595 et en 1636 et par un incendie en 1790. L'abbé de Saint-Symphorien de Beauvais avait le patronage de la cure; il y avait une chapelle dans le château et une autre au cimetière. 

Le château, construit en brique, a conservé beaucoup de parties des XVe et XVIe siècles; Louis XIV y passa en 1680. L'église a un clocher'gothique et de beaux restes du XVIe siècle. Hameaux : La Houssoye, La Borde. (C. ST-A.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.