.
-

Juba

Juba, roi de Numidie, fils d'Hiempsal, succéda à ce prince vers 50 av. J.-C., embrassa le parti de Pompée, accueillit, après la bataille de Pharsale, les restes de l'armée vaincue, secourut Caton qui s'était enfermé dans Utique, perdit avec Q. Métellus Scipion la bataille de Thapse, et se fit tuer par Pétréius, son compagnon d'infortune, en 46. La Numidie fut alors réduite en province romaine.
Juba II, fils du précédent. Mené prisonnier à Rome, il  fut élevé avec soin par César. Auguste, dont il se concilia les bonnes grâces, lui fit épouser Cléopâtre Séléné, fille d'Antoine et de la célèbre Cléopâtre VII, et lui donna, vers l'an 30 av. J.-C., un royaume composé des deux Maurétanies et d'une partie de la Gétulie. Juba mourut après un long règne, l'an 23 de J.-C. 

Ce prince s'était livré à l'étude de l'histoire et de la nature; il avait composé, en grec : Archéologie romaine, Histoire de Libye, d'Assyrie, d'Arabie (dont les fragments ont été recueillis dans le IIIe vol. des Fragmenta historicorum graecorum de la collection Didot, 1840), et divers traités sur la peinture, le théâtre, la synonymie, la physiologie, etc , aujourd'hui perdus; et, en latin, un traité De re metrica (publié par Ten Brink, Utrecht, 1854).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.