.
-

Charles III, d'Espagne

Charles III, roi d'Espagne, fils de Philippe V et d'Élisabeth Farnèse, né en 1716, mort en 1788, porta longtemps le nom de don Carlos (L'Espagne au XVIIIe siècle). Il régna d'abord sur Parme, dont il avait hérité par sa mère en 1731; quelques années après (1734), son père lui céda ses droits sur le royaume des Deux-Siciles. Il sut en peu de temps se mettre en possession de cette nouvelle couronne, battit à Bitonto les Impériaux qui la lui disputaient, et fut reconnu par la France en 1735: il prit, comme roi de Naples, le nom de Charles VII. Bien secondé par son ministre Tanucci, il gouvernait avec sagesse depuis 28 ans ses États d'Italie lorsqu'en 1759 il fut appelé au trône d'Espagne par la mort de son frère Ferdinand VI; il laissa les Deux-Siciles à son troisième fils, Ferdinand, et monta sur le trône d'Espagne sous le nom de Charles III.

Il conclut avec Louis XV le Pacte de famille (1761), et se joignit à la France dans les deux guerres qu'elle eut à soutenir contre l'Angleterre en 1762 et 1778; il n'éprouva que des revers dans la première de ces deux guerres, mais il répara en partie ses pertes dans la seconde, et recouvra Minorque et la Floride. que les Anglais lui avaient enlevés. Il tenta à plusieurs reprises (1775, 1783, 1784) de parer aux attaques des pirates d'Alger; mais il ne réussit pas dans ces expéditions. Ce prince s'occupa surtout d'améliorer l'état intérieur de l'Espagne. On lui doit des canaux, des grands chemins, L'hôtel des douanes et celui des postes à Madrid, le cabinet d'histoire naturelle, le jardin botanique, les académies de peinture et de dessin; il créa des écoles militaires et navales, et fit d'importants armements maritimes. Il voulut aussi réformer le costume des Espagnols; mais ce projet causa un terrible soulèvement à Madrid (1765). Il se montra très opposé aux jésuites et les bannit en 1767 de son royaume et de ses colonies.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.