.
-

Alger

Alger, en arabe al-Djezaïr (c'est-à-dire l'île) est la capitale de l'Algérie, sur la Méditerranée. Sa population est  d'environ 1 500 000 habitants. Alger tire son nom d'une île placée en face de la côte et jointe au continent par un môle. Elle est de forme à peu près carrée et bâtie en amphithéâtre; les rues arabes sont étroites; les maisons ont de belles terrasses. 
-
Carte des environs d'Alger.
Carte des environs d'Alger.

On remarque l'ancien palais du dey, un grand nombre de mosquées, dont une fut construite par les esclaves chrétiens (1790); le fort l'Empereur. la Kasbah, citadelle située à l'extrémité Sud de la ville. Alger a un port artificiel, formé d'un côté par l'île jointe au continent et de l'autre par une jetée. La ville s'est beaucoup agrandie à l'époque coloniale, où furent ouvertes plusieurs rues et de belles places.

Alger paraît être situé sur l'emplacement de l'lcosium des anciens entre Julia Caesarea (Cherchell) à l'Ouest et Rusucurium (Dellys) à l'Est. Elle ne commence à figurer sous son nom arabe qu'assez tard : elle était en 935 la capitale d'une petite principauté formée par Zeïri, qui avait secoué le joug des califes 'fatimides; depuis elle subit toutes les révolutions qui bouleversèrent cette partie de l'Afrique. Les Espagnols en furent un instant maîtres (1510-1516), mais ils en furent chassés par le célèbre Barberousse
-

Photo d'Alger.
Alger la Blanche, le port la ville basse et la ville haute vers 1920.

Alger n'avait cessé depuis les temps les plus anciens de se livrer à la piraterie; elle était devenue le fléau de l'Europe. Plusieurs tentatives furent faites pour faire cesser les brigandages (par Charles-Quint, qui y perdit une flotte et une armée en 1541; par Louis XIV, qui bombarda la ville en 1682, 1683 et 1688; par les Anglais qui la bombardèrent en 1816), mais toutes ces mesures étaient restées sans résultat, lorsqu'à la suite d'un prétexte assez factice, Charles X arma contre Alger une expédition qui, commandée par le maréchal Bourmont, s'empara de la ville au commencement de juillet 1830. On trouva dans la Casbah le trésor du dey. Chef lieu de la province d'Alger, et de toute la colonie de l'Algérie, à l'époque coloniale, Alger devint la capitale de l'Algérie indépendante, à partir de 1962.
-

La Casbah d'Alger.
Une rue de la Casbah d'Alger. Source : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.