.
-

Le Royaume des Deux-Siciles

Le royaume de Deux-Siciles. est un des anciens États méridionaux de l'Europe, qui était borné au Nord par les États de l'Église, partout ailleurs par la Méditerranée. Il était formé de deux parties distinctes : le Royaume de Naples et la Sicile, qui sont séparées par le détroit de Messine. Il comptait environ 8 000 000 d'habitants et avait pour capitle Naples. Tout le royaume était divisé en 22 provinces, dont 15 pour le royaume de Naples et 7 pour la Sicile.

Naples et la Sicile ont été alternativement séparés et réunis. Une première réunion eut lieu en 1130 sous les princes normands, quand Roger II, fils de Roger I, eut joint au grand-comté de Sicile le duché de Pouille, le comté d'Averse et Gaète, Naples, Amalfi. Ces divers Etats reçurent dès lors en commun le nom de Royaume des Deux-Siciles. La postérité de Roger s'éteignit dans les mâles en 1194, et la couronne passa, par suite du mariage de l'héritière Constance avec l'empereur Henri VI, dans la maison des Hohenstaufen. Après une longue lutte contre les papes et contre les princes de la maison d'Anjou, les princes allemands finirent par succomber : Conradin, le dernier d'entre eux, périt sur l'échafaud en 1268.

Dès 1266, la maison d'Anjou occupait le trône; mais en 1282, les Vêpres Siciliennes furent le signal d'un soulèvement en Sicile et les deux royaumes furent séparés. Les princes d'Anjou gardèrent Naples; la maison d'Aragon obtint la Sicile. Après diverses révolutions, Alphonse V d'Aragon réussit, en dépit de la 2e maison d'Anjou, qui lui disputait Naples, à opérer la réunion des 2 couronnes et ressuscita le royaume des Deux-Siciles (1435). Mais dès sa mort il y eut de nouveau séparation (1458), et une ligne bâtarde de la maison d'Aragon prit possession de Naples, tandis que la ligne légitime gardait la Sicile. 

En 1504, Ferdinand le Catholique réunit encore les deux royaumes, et cette fois l'union dura jusqu'à l'extinction de la maison d'Autriche-Espagne. La paix d'Utrecht (1713) donna la Sicile à Victor-Amédée, duc de Savoie, en même temps qu'elle donnait à l'Autriche Naples avec la Sardaigne. Mais dès 1720 Victor-Amédée échangeait la Sicile contre la Sardaigne, et le Royaume des Deux-Siciles fut de nouveau reconstitué d'abord en faveur de l'Autriche (1721), ensuite en faveur de la branche cadette de la ligne de la maison de Bourbon régnant en Espagne (1735). Cette branche ayant été appelée au trône d'Espagne en 1759 dans l'aîné de ses représentants, le royaume fut dévolu à un prince du rameau cadet : cette maison l'a gardé jusqu'à la conquête française (1806-1815). Pendant cette période, le frère de Napoléon, Joseph (1806-8), puis Joachim Murat, son beau-frère, régnèrent à Naples, tandis que la Sicile gardait son roi Ferdinand IV.

Des troubles ayant éclaté en Sicile en 1810, ce dernier prince ne conserva la couronne que grâce à l'intervention anglaise, et en accordant aux Siciliens une constitution libérale (1812). Redevenu maître des Deux-Siciles en 1815, Ferdinand abolit la constitution de 1812, et retira à la Sicile tous ses privilèges : par suite, une double révolution éclata à la fois à Palerme et à Naples (1820); mais les efforts des libéraux furent bientôt comprimés avec le secours de l'Autriche. Forts de dette protection, les rois François I et Ferdinand II gouvernèrent d'une manière de plus en plus despotique et violente;ils se rendirent tellement odieux que François II, leur successeur, se vit expulser de Naples en 1860 sans trouver personne pour l'y défendre : son départ mit fin au royaume des Deux-Siciles, qui fut annexé en 1861 au royaume d'Italie.

Souverains des Deux-Siciles.

I. Avant le nom de Deux-Siciles.
Grand-comté (ensuite duché) de Pouille.

Guillaume I, 1043
Drogon, 1046
Humfroi, 1051
Robert Guiscard 1057 (duc à partir de 1059)
Roger, 2e fils de Robert, 1085 
Guillaume II, 1111-1127 

Grand-Duché de Sicile
 

Roger I (frère de Robert Guiscard), 1058

Simon, 1101

Roger II, 1105-1130-

II. Royaume des Deux-Siciles.

Dynastie normande.

Roger I (le même que Roger II, comte de Sicile), 1130
Guillaume I, 1154
Guillaume Il, 1166
Constance, 1189
Tancrède et Guillaume III, usurpateurs, 1189-1194

Dynastie des Hohenstaufen.

Henri VI (époux de Constance), 1194
Frédéric I (Il comme empereur), 1197
Conrad, 1250
Conradin, 1254-1268
Mainfroi, usurpateur, 1258-1266

Commencement de la Ire maison d'Anjou.

Charles I (frère de Saint Louis), 1266-1282

III. Séparation des deux royaumes.

Naples (maison d'Anjou). 

Charles I, 1282 
Charles II, 1285 
Robert, 1309 
Jeanne I, 1343-1382
Avec André de Hongrie, 1343-1345
Avec Louis de Tarente, 1349-1262 
Charles III, 1382 
Ladislas, 1386 
Jeanne II, 1414-1435 

2e maison d'Anjou 
(prétendant seulement à Naples). 

Louis I, 1382
Louis II, 1385
Louis III, 1417 
Réné, 1435-1480

Sicile (maison d'Aragon). 

Pierre I (III comme roi d'Aragon), 1282
Jacques, 1285
Frédéric I, 1296
Pierre II, 1337
Louis, 1342
Frédéric II, 1355
Marie, 1377-1402 
Pierre le Cérémonieux 
(roi d'Aragon, aïeul de Marie), 1377-1382 

Martin I 
  comme époux de Marie, 1391;
  comme roi, 1402 
Martin II, 1409 
Ferdinand I, 1410
Alphonse I, 1416-1435

IV. Deuxième réunion.

Alphonse I (déjà roi de Sicile), 1435-1458

V. Deuxième séparation.

A Naples.

Ferdinand I, 1458
Alphonse II, 1494
Ferdinand II, 1495
Frédéric II, 1496-1501

En Sicile.

Jean, d'Aragon, 1458 
Ferdinand III, le Catholique, roi d'Aragon, 1479-1504

VI. Troisième réunion.

Ferdinand III (d'Aragon), le Catholique, 1504

Dynastie d'Autriche-Espagne.

Charles I (Charles-Quint), 1516
Philippe I (II en Espagne), 1556
Philippe II (III), 1598
Philippe III (IV), 1623
Charles II, 1665-1700

Après la fin de la dynastie.

Philippe IV de Bourbon (V en Espagne), 1700
Charles d'Autriche (ensuite empereur), 1707-1713

VII. Troisième séparation.

A Naples

Charles III (le meme), 1713

En Sicile

Victor-Amédée, 1713-1721

VIII. Quatrième réunion.

Charles IV ou don Carlos (III en Espagne), 1735
Ferdinand IV (de Bourbon), 1759-1806

lX. Quatrième séparation.

A Naples.

Joseph Napoléon, 1806 
Joachim Murat, 1808-1815

  En Sicile.

Ferdinand IV (continue), 1806-1815

X. Cinquième réunion.

Ferdinand I (ou IV), de nouveau, roi des Deux-Siciles, 1815 
François I, 1825
Ferdinand II, 1830 
François II, 1859-1860

Réunion au Royaume d'Italie, 1861 (ouf!).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.