.
-

Dobroudja, Dobrogea en roumain. - Partie de la Roumanie (débordant un peu sur la Bulgarie, au Nord de Varna). Ses limites sont : au Nord, le Danube et son bras Kilia; à l'Est, la mer Noire; à l'Ouest, le Danube, et, au Sud, une ligne conventionnelle qui va des environs de Silistrie jusque près du village de Hanlik, sur la mer Noire. Son étendue est de  14 758 km². La partie orientale, celle qui longe la mer Noire, est à peu près inhabitable (surtout dans le district de Tulcea) à cause du bas niveau des terres qui facilite les inondations et d'une grande quantité de marécages qui infectent l'air pendant l'été. Dans le district de Tulcea, la partie du littoral n'est habitée que près de la bouche de Saint-Georges et dans l'île de Letea, ou on trouve quelques villages de pêcheurs. La partie occidentale est plus saine : on y trouve quelques chaînes de collines comme Culmea-lui-Isac et Taviandagu, le long du Danube inférieur, les collines du Baharg avec la petite montaqne de Baba, les collines du Nioulitel qui s'étendent jusqu'au lac Babadagu. Les collines du Sud de la région sont les prolongations des chaînes de la Bulgarie.

La Dobroudja est baignée par le Danube (qui porte jusqu'à Braïla, du côté de la Dobroudja, le nom de vieux Danube) et ses nombreux affluents (Peceneaga, Starul, Dortuna, Fagarasul, Romanul, Cernavoda, Lungavica); elle a une quantité de lacs et de marécages, surtout vers le littoral : Cracana, Corvan, Obresteanu, le grand lac de Babadagu qui reçoit les rivières de Telica et de Taïca et qui communique par une espèce de canal avec le plus grand des lacs du pays, composé du Ramzin, du Golovita, de la Smeïca et du Sinoë, qui s'étend dans le voisinage de la mer, dont il reçoit les eaux par le détroit d'Ustie-Portita. Le lac Ramzin communique aussi avec le petit lac de Dranov et avec la bouche de Saint-Georges. Puis vers le Sud viennent les lacs Tashaul avec la rivière du même nom, Mamaïa, Anâdol-Kioï, Tekir-ghiol et Mangalia; près du Danube, Cernavoda et Oltina. De nombreuses îles se rattachent à son territoire : l'île des Serpents dans la mer Noire; celle de Pokin dans le lac de Ramzin; les îles de Dalersca, Ivanesti, Mezlinov, du Tatare, etc., dans le bras de Kilia. Quelques lacs des pays portent des îles flottantes, que couvrent de véritables forêts de roseaux, où paissent de grands troupeaux de vaches; les habitants les appellent Coscoave.

La population de la Dobroudja est loin d'être homogène; on y trouve, outre les Roumains, des Bulgares, des Russes, quelques Turcs et d'autres populations turco-mongoles. La province appartint jadis à la Valachie sous Mircea le Vieux (XIVe siècle) la chute du royaume bulgare la donna aux Turcs qui la gardèrent jusqu'en 1877. Elle fut cédée à la Roumanie en 1878 en échange de la Bessarabie.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.