.
-

Sprengel (Matth. Chrétien), historien, né à Rostock en 1746 mort en 1803, professa la philosophie à l'Université de Goettingue, puis l'histoire à celle de Halle. Il a laissé entre autres ouvrages : Histoire des principales découvertes géographiques jusqu'à celle du Japon en 1542, Halle, 1783; Histoire des révolutions des Indes de 1756 à 1783, ibid.,1788; Histoire des Mahrattes, 1785; Manuel de la statistique des principaux États de l'Europe, 1793; Géographie des Indes orientales, 1802, tous ouvrages estimés.
Sprengel (Kurt), savant médecin, né en 1766 à Voldekow, près d'Anklam, en Prusse, mort en 1833, fut dès 1789 professeur à l'Université de Halle, y occupa la chaire de botanique à partir de 1797, et fut nommé en 1825 associé de l'Académie des sciences. Ses principaux écrits sont un Essai d'une Histoire pragmatique de la médecine, Halle, 17921803 (trad. par Jourdan) : c'est, en son temps, le meilleur ouvrage de ce genre; et l'Histoire de la Botanique, 1817-18.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.