.
-

Erskine (lord). - Orateur et jurisconsulte, né en 1750 à Edimbourg, mort eu 1823, était le troisième fils du comte de Buchan. Il servit tour à tour sur terre et sur mer jusqu'à l'année 1774, puise livra. à l'étude des lois, fut reçu avocat en 1778, et jeta dès ses débuts le plus vif éclat au barreau de Londres. En 1783, il fut élu membre de la Chambre des Communes. En 1806, il entra avec le titre de lord-chancelier dans le ministère de Fox, mais il en sortit dès l'année suivante; néanmoins, il fut élevé à la pairie et appelé au conseil privé. Dans sa arrière politique, il eut plusieurs fois l'occasion de déployer son talent oratoire, et il ne resta pas au-dessous de la réputation qu'il s'était faite au barreau. Ami sincère de l'humanité et des idées libérales, il appuya l'abolition de la traite des Noirs, plaida la cause des Catholiques d'Irlande, demanda la réforme des lois pénales, défendit la liberté de la presse, le jugement par jury, et parla en faveur des Grecs opprimés par les Turcs. Ses Discours furent publiés en 1816 par ses amis. En 1797 il avait publié, sous forme de brochure, des Considérations sur la guerre avec la France, qui eurent 40 éditions en peu de mois.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.