.
-

Agrippine, fille de Vipsanius Agrippa et de Julie, la fille d'Auguste, était célèbre par sa beauté et ses vertus. Elle épousa Germanicus, qu'elle accompagna en Syrie. Après la mort prématurée de son époux, elle rapporta ses cendres en Italie et demanda justice à l'empereur, accusant de sa mort Pison, qui se vit forcé de se tuer pour prévenir sa vengeance. Tibère, jaloux de sa popularité, l'exila dans l'île de Pandatarie, où, dit-on, il la laissa mourir de faim, l'an 33 de J.-C. Elle avait donné le jour à Caligula et à l'autre Agrippine, la mère de Néron.
Agrippine, fille de Germanicus et de la précédente, épousa Domitius Ahenobarbus, dont elle eut Néron. Devenue veuve, elle épousa l'empereur Claude, son oncle, s'empara du pouvoir sous ce faible prince, maria son fils à Octavie, fille de l'empereur, fit écarter du trône le fils de Claude, Britannicus, pour y appeler son propre fils Néron, et avança par le poison la mort de son époux, afin de prévenir un changement de résolution. Peu d'années après, Néron, parvenu à l'empire, voulut se défaire de sa mère, qui l'importunait de ses reproches : il la fit, à cet effet, monter sur un vaisseau que l'on devait submerger en pleine mer : elle échappa à ce danger; mais ce ne lut que pour être aussitôt assassinée par un centurion, en 59 de J.-C. Cette princesse joignait à une grande beauté l'esprit le plus artificieux, les moeurs les plus dissolues et une froide cruauté.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.